Législatives: l'inconnu Bertrand Bouyx se fait un nom dans le Bessin

Bertrand Bouyx annonce les résultats de l'élection à ses soutiens ce dimanche soir
Bertrand Bouyx annonce les résultats de l'élection à ses soutiens ce dimanche soir

Avec Sonia Krimi dans le Cotentin, ce pharmacien de 47 ans est l'un des nouveaux visages normands de l'Assemblée nationale. Il a remporté ce dimanche soir l'élection législative dans la cinquième circonscription du Calvados.

Par CM

Il y a quelques mois il était inconnu des électeurs. Le député élu dimanche soir dans la cinquième circonscription du Calvados (Bessin-Côte de Nacre) a pourtant l'impression d'un chemin parcouru "très long". Pour Bertrand Bouyx, l'aventure a commencé en novembre dernier quand il crée seul le comité En Marche de Bayeux. "C'était une initiative individuelle et rapidement d'autres personnes sont venues me rejoindre" a-t-il raconté après son élection à nos confrères de France Bleu.

L'équipe constituée enchaîne alors deux campagnes, la présidentielle puis les législatives. "On voyait les étapes les unes après les autres mais jamais dans la globalité. On savait que l'objetcif final ce serait d'obtenir un élu mais au départ, quand on a commencé, on avait aucune certitude sur les investitures. On a travaillé dans le brouillard durant de nombreux mois".

Ce pharmacien de 47 ans a été un temps adhérent de l'UDI avant de rallier, par déception, Emmanuel Macron. Investi par La République En Marche, s'est imposé dès le premier tour en recueillant 38,92% de voix devant Cédric Nouvelot (23,15%) et la député sortante Isabelle Attard, qui bénéficiait pourtant d'une union de la gauche. Au second tour, le candidat des Républicains n'a pas réussi à rattrapper son retard sur le novice en politique.

"Sans eux, je ne suis rien"

Pour ce dernier, la fin de l'élection a donné le coup d'envoi d'une nouvelle vie, une nouvelle vie débutée dans une certaine frénésie médiatique. Face à l'emballement, le nouveau député du Bessin tente de garder la tête froide en soulignant le caractère collectif de sa victoire ("Sans eux (son équipe), je ne suis rien") mais aussi la forte abstention: "On a des électeurs qui ne sont pas venus, qui n'y croient plus et c'est vers eux qu'on va devoir aussi tourner notre regard et porter les efforts".

Au micro de nos confrères de France Bleu, le député a confié qu'il aimerait bien intégrer la commission des affaires économiques.


Reportage de Pierre-Marie Puaud et Matthieu Bellinghen

Législatives: l'inconnu Bertrand Bouyx se fait un nom dans le Bessin

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Yoga : riez de bon cœur !

Près de chez vous

Les + Lus