Selon Médiapart, le député Alain Tourret aurait abusé de son indemnité parlementaire

Le député PRG du Calvados Alain Tourret le 2 mars dernier lors de la présentation du programme présidentiel d'Emmanuel Macron / © IP3 PRESS/MAXPPP
Le député PRG du Calvados Alain Tourret le 2 mars dernier lors de la présentation du programme présidentiel d'Emmanuel Macron / © IP3 PRESS/MAXPPP

Nos confrères de Médiapart, qui ont eu accès aux "Macron Leaks", affirment ce mardi 23 mai sur leur site que le député PRG du Calvados, Alain Tourret, soutien d'Emmanuel Macron, aurait utilisé son indemnité parlementaire à des fins personnelles.

Par CM

Alors que le garde des sceaux François Bayrou prépare la future loi sur la moralisation de la vie politique, une des promesses de campagne du candidat Macron, c'est une affaire qui tombe particulièrement mal pour un soutien du président nouvellement élu. Le député du Calvados Alain Tourret avait été suspendu de ses fonctions au PRG pour son soutien appuyé à Emmanuel Macron. Candidat à sa succession aux prochaines législatives dans la sixième circonscription, il pourrait peut-être perdre l'investiture de La République en Marche suite aux révélations de nos confrères de Médiapart.

48 heures avant le second tour de l'élection présidentielle, des milliers de documents piratés appartenant à l'équipe d'Emmanuel Macron avaient été diffusés sur internet sous l'appellation "Macronleaks". Nos confrères de Médiapart ont eu accès à ces documents, dont les mails du député du Calvados et "onze mois de relevés bancaires relatifs à son compte IRFM, répartis sur les années 2013, 2014 et 2016". L'IRFM ou Indemnité Représentative de Frais de Mandat s'élève à 5 770 euros par mois et permet aux élus de régler leurs frais professionnels.


Selon Médiapart, cette indemnité n'aurait pas servi qu'à régler des frais professionnels. Interrogé par nos confrères, Alain Tourret a justifié plusieurs dépenses (vins ou cravates de luxe) par des motifs professionnels. Mais certaines d'entre elles ne semblent pas relever de l'exercice d'un mandat parlementaire : des places de cinéma, des parties de golf mais aussi une facture de près de 5 000 euros chez Darty ou des dépenses au Club Med lors d'un voyage avec son épouse au Sénégal.

Après avoir été contacté par Mediapart, le député du Calvados aurait sollicité, la semaine dernière, l'avis du déontologue de l'Assemblée nationale. "Admettant plusieurs "erreurs d'imputation", Alain Tourret nous a fait savoir le 19 mai qu'il venait de rembourser plus de 16 000 euros", indiquent nos confrères, sans savoir "avec précision les dépenses qu'Alain Tourret a jugées urgent de rembourser". 


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

VIDEO : Thomas Pesquet invité exceptionnel du JT 19/20 de France 3 Normandie

Près de chez vous

Les + Lus