Accident de Bonneville-en-Touques: une cellule psychologique pour les personnes choquées

Le lieu du drame à Bonneville-en-Touques donne sur une impasse. Le passage à niveaux n'a ni barrières, ni signal clignotant. / © France Normandie
Le lieu du drame à Bonneville-en-Touques donne sur une impasse. Le passage à niveaux n'a ni barrières, ni signal clignotant. / © France Normandie

Par S.D

Cet après midi dès 13h30 le traffic ferroviaire a repris au départ de Deauville vers Paris. 24h après le drame mortel qui a coûté la vie à un couple et à leur enfant de 11 ans à un passage à niveau près de Bonneville-en-Touques, la SNCF rappelle les règles de sécurité sur les passages à niveau ne possédant pas de barrières comme celui de cette impasse mortelle du Pays d'Auge. Voir le site dédié Passage à niveaux

L
a SNCF rappelle aussi que toute personne qui le souhaiterait (témoin ou poassager du TER d'hier soir) peut être prise en charge par la cellule de soutien psychologique qu'elle a mis en place au numéro suivant : 0 800 120 821

Lire aussi :

Accident sur un passage à niveau dans le Calvados : Schweighouse-sur-Moder et Haguenau en deuil

Le village de Schweighouse-sur-Moder dans le Bas-Rhin est encore sous le choc. Trois habitants, un couple et leur fils âgé d'une dizaine d'années ont trouvé la mort ce jeudi 2 novembre dans la collision de leur voiture avec un train sur un passage à niveau non protégé, sans barrière ni sonnerie.

Trois morts dans une collision entre une voiture et le TER Lisieux-Deauville

Un couple et un enfant d'une dizaine d'années sont décédés dans l'accident qui s'est produit ce jeudi 2 novembre vers 16 heures. Ils étaient à bord du véhicule entré en collision avec un TER sur la ligne Paris Deauville, à Bonneville-sur-Touques (14).

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Portrait de Louis Eudier

Près de chez vous

Les + Lus