Sport : retards à l'allumage fatals pour Mondeville et Caen

© MAXPPP
© MAXPPP

Les basketteuses de Mondeville et les handballeurs caennais se sont inclinés vendredi soir en championnat. La faute à des départs ratés. Scénario inverse pour Cherbourg.

Par D.F.

Basket (LFB) : 7e journée : Angers - Mondeville : 57-55 (ap)


Les filles de l'USOM ont pris la mauvaise habitude depuis le début de saison de commencer en mode diesel. Jusque là, cela ne leur avait pas couté trop cher, 4 victoires pour 2 défaites en championnat avant le match de vendredi.

Mais hier soir, à Angers, Mondeville a raté le hold-up, le panier de la victoire au dernier moment, en ayant été mené pendant tout le match.

Avec trois paniers seulement et huit points marqués dans le premier quart-temps (19-8), KB Sharp et ses coéquipières ont plus que donné le baton pour se faire battre. Mais ce manque d'agressivité, elles allaient pourtant le compenser, lentement et sûrement. Une première fois en revenant à une longueur à la 25e (34-33), puis une deuxième fois en égalisant dans la dernière minute (49-49), après avoir été menées de 7 points à cinq minutes du terme.

La canadienne Michel Plouffe scorait alors... Le coup parfait... Sauf que ce fut une seconde trop tard ! Le temps réglementaire était écoulé. La prolongations allait être fatale aux filles de Mondevilles, avec une défaite finalement presque cruelle (57-55).
Elles auraient pu faire la course en tête de Ligue féminine, les voilà 3e au classement, mais avec un match d'avance. Dommage. Esperons juste que cette fois, le scénario leur servent de leçon.

Les scoreuses : Gaucher et Plouffe (15 points), Badiane et Berkani (9), Sharp (3), Tadic et Millavet (2)

 


Handball (ProLigue) : 8e journée : Caen HB - Nancy : 26-28


© Facebook Les Vikings Caen Handball
© Facebook Les Vikings Caen Handball

Face au géant parisien, les handballeurs caennais avaient pris une leçon en 1/8e de finale de coupe de la Ligue (27-39), mais ils avaient joué les yeux dans les yeux avec les stars mondiales pendant une quart d'heure. Et n'avaient jamais démérité.
Hier le retour sur terre à été difficile, avec une défaite contre un concurrent au maintien dans cette ProLigue.

Courir après le score n'est jamais bon signe quand on affronte un adversaire direct. Vendredi soir, les rouges ont longtemps été pris dans la tenaille lorraine (1-5 à la 9e minute, 11-13 à la mi-temps).
Revenus aux forceps, puis passés en tête au retour des vestiaires (15-14 à la 36e), les handballeurs caennais se sont épuisés trop vite, trop tôt.

Nancy, sans victoire à l'extérieur depuis le début de saison, a su appuyer sur l'accélérateur pour creuser un écart fatal (21-27, 55e), malgré la bonne fin de match des Normands (26-28). Des Normands qui dégringolent un peu au classement avec une seule victoire depuis début octobre. Ils sont 11e de ProLigue.

Les scoreurs : Langevin (7 buts), Dessertenne (4), Aguilar et Tsato (3), Abadzic, Sossou et Renaud-David (2), Roopinia, Ekberg et Mizuoni (1/1).


Handball (ProLigue) : 8e journée : JS Cherbourg - Dijon : 26-25


© Facebook JS Cherbourg Manche HB
© Facebook JS Cherbourg Manche HB

Fin de match réussi pour la JS, et heureusement car perdre aurait été un gros gâchis.
Les mauves avaient tout fait pour se rendre le match simple, avec un écart rapidement creusé (6-2 puis 10-5), avant le trou noir ou presque. Trois petits buts seulement marqués en 20 minutes, qui les firent perdre le contrôle de la rencontre, et voir passer les Bourguignons devant (12-9 puis 15-18).

Les hommes de l'ancienne star du handball française, Jackson Richardson, pensaient alors avoir mis KO les Manchois mais Cherbourg possède dans ses rangs le dernier meilleur buteur de proD2. L'Espagnol Enrique Plaza Lara ressortait du banc pour les douze dernières minutes (18-20). Douze minutes prolifiques avec cinq nouveaux buts à son compteur qui contribuent grandement à la victoire finale de la JS (26-25) et à la 6e place du club en championnat.

Les scoreurs : Plaza Lara (11 buts), Redei (6), Manebart (4), Khermouche et Calandre (2) Massard (1)

Sur le même sujet

VIDEO : Thomas Pesquet invité exceptionnel du JT 19/20 de France 3 Normandie

Près de chez vous

Les + Lus