Le fabuleux destin de Charles Corlet

Le groupe Corlet, basé à Condé-sur-Noireau, emploie aujourd'hui 405 personnes avec un chiffre d'affaire de 51 millions d'euros.
Le groupe Corlet, basé à Condé-sur-Noireau, emploie aujourd'hui 405 personnes avec un chiffre d'affaire de 51 millions d'euros.

L'imprimeur emblématique de la réussite à la normande va recevoir aujourd'hui la Légion d'Honneur des mains du ministre de l'économie, Emmanuel Macron, en visite dans la région. Une carrière hors norme. 

Par Stéphanie Potay

Il a du caractère, normal pour un imprimeur...Rien ne l'arrête... pas même l'âge de bientôt 80 ans. Derrière lui, un magnifique destin. Bien qu'à la retraite, Charles Corlet garde un oeil sur tout même si depuis 13 ans, il a confié les rênes du groupe Corlet à son fils. 
Il n'avait que le certificat d'étude quand il a commencé à travailler dans l'imprimerie de son père à Condé-sur-Noireau. Charles, au fil des ans, a transformé un atelier en un empire avec 9 sites de production.
Mais toujours avec les mêmes valeurs. Le travail et le respect...

Imprimeur paysan 

Charles Corlet a toujours mis en avant ses racines ... Face à ses clients parisiens, il s'était même confectionné une carte ... "Charles Corlet, imprimeur paysan". Un paysan qui prenait pourtant les trains en avance. En modernisant ses outils de production et en créant des entreprises de stockage, de routage pour anticiper la demande. Et cela en conservant l'essentiel : l'indépendance et le sens de l'entreprise. des entreprises au sens large:  il a lançé des imprimeries en Tunisie , en Roumanie et a sauvé celles de Bayeux ou encore une autre en Mayenne... " Je suis l'anti Tapie". 

 

Le coup de poignard de l'affaire Patrick Henry 

Charles Corlet a gardé les locaux historiques de l'imprimerie familiale. Il les loue depuis 5 ans à Irina.Cette architecte géorgienne est réfugiée politique. Elle a lancé une imprimerie concurrente à celle du groupe Corlet avec l'aide de Charles. Encore cette insatiable besoin d'aider. Comme il le fit avec Patrick Henry, meutrier d'enfant,  à qui il proposa une réinsertion professionnelle. En vain...  Charles Corlet écrit un livre 15 ans après pour fermer définitivement l'histoire alors même que Patrick Henry doit être fixé sur une prochaine libération conditionnelle.

Charles Corlet laissera la main le 31 mars prochain. Mais cela ne veut pas dire qu'il ne sera pas là tous les matins. Comme d'habitude depuis 65 ans.

Reportage G.Louis, P.Latrouitte, C. Moschetti, K. Lepainteur: 

portrait charles corlet





















0:00


volume




[PORTRAIT] Charles Corlet décoré ce lundi par le ministre Emmanuel Macron à Condé-en-Normandie


Mais si l'affaire l'a refroidi, il garde une confiance indéfectible dans l'Homme. Il doit céder ce 31 mars l'entreprise de toute sa vie "à des plus jeunes", un duo composé de Gilles Nadin et John Linquist, pour un euro symbolique. "J'ai appris grâce à ces expériences humaines ce qu'on apprend nulle part ailleurs. Au moment de partir, j'espère juste être très très riche... là-dedans", conclut-il en pointant son crâne. "C'est là qu'on est le plus heureux."
Charles Corlet a toujours son bureau... et un poste de directeur. Des éditions corlets..
Des livres made in normandy qui parlent de la normandie...

Charles Corlet laissera la main le 31 mars prochain....
Mais cela ne veut pas dire qu'il ne sera pas là tous les matins . Comme d'habitude depuis 65 ans. 



Sur le même sujet

La journée dieppoise de Thomas Pesquet

Près de chez vous

Les + Lus