Evelyne Stirn annonce sa candidature à la députation dans la sixième circonscription du Calvados

A 56 ans, Evelyne Stirn a décidé de se lancer en politique et annonce sa candidature aux législatives 2017 dans la 6e circonscription du Calvados
A 56 ans, Evelyne Stirn a décidé de se lancer en politique et annonce sa candidature aux législatives 2017 dans la 6e circonscription du Calvados

Evelyne Stirn, avocate internationale, a décidé de se lancer en politique. Elle annonce sa candidature sous l'étiquette Les Républicains aux législatives de 2017 dans la 6e circonscription du Calvados, une circonscription détenue actuellement par le radical de gauche Alain Tourret. Interview.

Par Bernard Gouley

En 2012, Les Républicains qui s’appelaient encore l’UMP ont décidé d’investir 120 femmes dans 120 circonscriptions passées à gauche. La 6ème circonscription devrait être « réservée » à une femme. Dans quelques mois les investitures seront connues. Evelyne Stirn explique les raisons de son candidature.

Pourquoi vous présentez-vous ?

Nous avons chacun des manières différentes de réagir au déclin de notre pays: chômage record, croissance atone, endettement presque équivalent à notre PIB, fiscalité confiscatoire, jeunesse confrontée au chômage ou à la nécessité de partir à l’étranger, insécurité culturelle, terrorisme, montée en puissance du front national, dialogue social réduit, divorce entre les Français et leur personnel politique.

La mienne est de tenter d’apporter mon énergie et mon travail à un territoire auquel ma famille est attachée depuis des décennies et qui se trouve en difficulté, en m’inscrivant d’emblée dans un dialogue direct avec chacun des habitants de ma circonscription.


Quelles sont les deux ou trois problématiques que vous avez identifiées sur la 6ème circonscription ?

Enclavement,  population vieillissante,  disparition progressive de nombreuses infrastructures, tissu industriel fragile, monde agricole en décroissance, chômage élevé, commerce en berne, opportunités de formation de plus en plus réduites, baisse démographique continue. Ces faits objectifs contraignent de nombreux jeunes à quitter le territoire afin de trouver un emploi. Or comment assurer l’avenir d’un territoire sans la génération dont c’est la responsabilité?

Vous portez un nom connu dans cette 6e circonscription de Vire: est-ce un avantage ou un inconvénient ?

En effet, le nom que je porte, c’est celui de mon beau père Alexandre Stirn, grand résistant, Préfet de la Reconstruction de Caen pendant 10 ans, c’est celui de mon époux Olivier Stirn élu 6 fois député de Normandie parce qu’il a défendu ce territoire et ses habitants avec un dévouement absolu en le développant de façon déterminante. Ce nom est une responsabilité que je mesure et Olivier m’a transmis l’amour et le respect pour chacun de celles et de ceux qui vous font confiance. J’espère pouvoir illustrer à ma manière, avec ma personnalité propre,  le nom que je porte.

 

La sixième circonscription

Elle est constituée de 10 cantons et sa population est 125.255 habitants au dernier recensement de 2012.

Le PRG Alain Tourret, maire de Moult depuis 1981en est le député pour la deuxième foie.
En 1997, il avait emporté la circonscription face à l’UDF Alain Le Garrec.
En 2002 et 2007, l’UMP Jean Yves Cousin gardera la circonscription face aux deux reprises à Alain Tourret.
2002 : Jean-Yves Cousin UMP 54,58 % / Alain Tourret PRG 45,42 %
2007 : Jean-Yves Cousin UMP 54,83 % / Alain Tourret PRG 45,17 %
Alain Tourret, député du calvados / © France 3 Basse-Normandie
Alain Tourret, député du calvados / © France 3 Basse-Normandie


En revanche, en 2012, les deux hommes croisent de nouveau le fer et cette fois, c’est Alain Tourret qui reprend la circonscription avec 53,27% contre 46,73% à Jean Yves Cousin.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

La journée dieppoise de Thomas Pesquet

Près de chez vous

Les + Lus