Des trains neufs pour la Normandie avant 2020 ?

© Eric LOMBAERT / France 3 Haute-Normandie
© Eric LOMBAERT / France 3 Haute-Normandie

Hervé Morin, président de la région Normandie, annonce avoir obtenu de l'Etat un engagement  pour l'achat de trains neufs

Par Richard Plumet

Dans un communiqué publié dans la soirée du jeudi 18 février, Hervé Morin résume et commente sa rencontre, le jour même, avec le secrétaire d'Etat en charge des transports, Alain Vidalie.

Principale information : la SNCF accepte la proposition du président de région, à savoir acheter "du matériel ferroviaire neuf pour équiper les lignes Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Rouen-Le Havre".
Des trains qui seraient financés par la région Normandie. En contrepartie, les services de la région normande reprendrait "la gouvernance des lignes ferroviaires normandes".

A l'issue de cette rencontre, Hervé Morin a précisé se réjouir que Etat et Région puissent  répondre rapidement à une situation  jugée scandaleuse de la desserte ferroviaire en Normandie :

Nous souhaitons l’un et l’autre qu’un accord financier soit trouvé au 31 mars entre l’Etat et la Région tant pour la ligne Paris-Caen-Cherbourg, que pour celle de Paris-Rouen-Le Havre. 
On peut donc espérer qu’avant 2020 la Normandie ait enfin des conditions de transport dignes de ce nom ».




transfert liaisons intercités
Hervé Morin vient de l'annoncer : il s'engage à ce que la région prenne en charge le réseau de trains Intercité, entre Paris et la Normandie. En échange, il réclame que l'Etat investisse dans un renouvellement du matériel ferroviaire. Il vient de remettre une lettre à Manuel Valls. Les explications d'Adrien Gavazzi

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Les croisières ont le vent en poupe au Havre

Actualités locales

Les + Lus