Eoliennes à Dieppe et le Tréport : la colère des pêcheurs persiste

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Ségolène Royal a validé la zone d'exploitation des 62 éoliennes en mer de Dieppe et du Tréport. Un projet annoncé pour 2021 qui ne fait pas l'unanimité. Pêcheurs, élus de Dieppe et du Tréport veulent toujours le déplacement du projet de quelques kilomètres pour préserver la zone de pêche.

Par DM avec Félix Bollez

Le combat continue 

L'opposition entre les pêcheurs de Dieppe et du Tréport et les défenseurs du projet d'implantation de 62 éoliennes au large de nos côtes normandes dure depuis de longues années.
Les pêcheurs normands craignent un impact irréversible sur la ressource halieutique et la suppression de 2000 emplois directs et indirects dans le secteur.
Ils demandent donc le déplacement des éoliennes à quelques kilomètres de là et s'appuient pour cela sur une enquête publique réalisée en 2015 qui va en leur sens
Ségolène Royal, Ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer a pourtant validé le projet la semaine dernière.  

Des compensations en cas de dommages

Engie, promoteur du projet était présent ce lundi 27 juin à l'Estran de Dieppe à l'occasion de l'inauguration d'une exposition sur les énergies renouvelables. Selon Gwenaëlle Huet, directrice générale des activités renouvelables de l'entreprise et présidente des Eoliennes en mer Dieppe-Le Tréport, l'avenir des pêcheurs ne sera pas négligé. Il y aura des "compensations financières pour la filière pêche s'il reste des dommages". 

Une attitude qui déplâit aux pêcheurs

De leur côté, les pêcheurs - soutenus par les maires communistes de Dieppe et du Tréport - refusent cette dernière proposition. Ils dénoncent "la moralité de ces gens là qui sont prêts à à payer... comme (dans) un réseau mafieux... On nous demande de partir au chômage avec un billet". 
Une proposition à laquelle les pêcheurs ne sont visiblement pas prêts à répondre favorablement. Ils se disent même prêts à durcir le combat si rien ne change.

VIDEO : le reportage de Félix Bollez et Didier Meunier avec les interviews de : 
  • Olivier Becquet, vice-président du Comité Régional des Pêches de Haute-Normandie 
  • Gwenaëlle Huet, directrice générale des activités renouvelables Engie et présidente des Eoliennes en mer Dieppe-Le Tréport 
  • Sébastien Jumel, mMaire (PCF) de Dieppe 
Polémique éolienne Dieppe Le Tréport

 

Sur le même sujet

Louis Eudier

Près de chez vous

Les + Lus