Dans l'Eure, le député Jean-Louis Destans ne sera pas candidat

Photo : Jean-Louis Destans (à gauche) aux cérémonies du 8 mai 2017 d'Evreux, aux côtés de Bruno Le Maire et de Guy Lefrand. / © France 3 Normandie
Photo : Jean-Louis Destans (à gauche) aux cérémonies du 8 mai 2017 d'Evreux, aux côtés de Bruno Le Maire et de Guy Lefrand. / © France 3 Normandie

L'ancien président (socialiste) du conseil général de l'Eure soutenait Emmanuel Macron

Par Richard Plumet

Pour Macron

Jean-Louis Destans, député (PS) de l'Eure, avait dès la mi-mars, et donc en pleine campagne du premier tour de l'élection présidentielle 2017, annoncé sa décision de soutenir Emmanuel Macron.
Notre article publié le 14 mars :

Eure : le socialiste Jean-Louis Destans annonce son soutien à Emmanuel Macron - France 3 Normandie

C'est par ces mots que débute le communiqué publié cet après-midi (mardi 14 mars 2017) par Jean-Louis Destans pour annoncer son soutien et son parrainage au candidat Macron. Il précise cependant que " Socialiste depuis 30 ans, je resterai socialiste quels que soient les résultats des élections présidentielles" .


Pas investi par En Marche

Après l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, Jean-Louis Destans était, potentiellement, candidat aux législatives sous les couleurs d'En Marche.
Mais hier (jeudi 11 mai 2017), à l'annonce des noms des candidats eurois de "La République en Marche", celui de M. Destans n'était pas dans la liste…
Notre article :

Législatives : les candidats " la République en Marche " dans l'Eure - France 3 Normandie

Ce jeudi 11 mai 2017, Richard Ferrand bras droit d'Emmanuel Macron a dévoilé 428 candidats du parti " la République en Marche " investis pour les législatives. Découvrez le nom des candidats dans l'Eure. Par Mathilde Riou


Retrait

Rebondissement ce vendredi midi avec la publication d'un communiqué (à lire en bas de cette page) de l'actuel député de l'Eure qui annonce, que faute d'investiture du mouvement de M. Macron, il ne sera pas candidat les 11 et 18 juin 2017 dans la 2e circonscription de l'Eure pour

Ne pas apporter de la confusion dans le débat législatif avec le risque qu’elle favorise l’élection d’un candidat d’extrême droite.

Un retrait commenté cet après-midi  par Sébastien Lecornu, le président (LR) du conseil départemental de l'Eure, qui  salue cette décision :  "Jean-Louis Destans n'a pas été investi par "La république en Marche" et, avec beaucoup de dignité, en a tiré toutes les conséquences en retirant sa candidature dans la deuxième circonscription.

Durant toutes ces années où il a œuvré tant comme président du conseil général ou comme député de l'Eure, il a su travailler avec un grand professionnalisme et le souci de l'intérêt général. Je salue son parcours politique et sa décision de ne rien faire qui puisse favoriser l'élection du candidat d'extrême-droite."

 

Sanctionné par le PS ?

Alors que l'on apprenait que Jean-Louis Destans n'était pas choisi pour être candidat du mouvement "En Marche" d'Emmanuel Macron, le Parti Socialiste, famille politique d'origine du député eurois, refusait, de son côté l'investiture pour les prochaines législatives et précisait que M. Destans "ne sera pas le candidat des Socialistes dans la 2e circonscription de l'Eure".

VIDEO : Marc-Antoine Jamet, premier secrétaire de la fédération du Parti Socialiste de l'Eure, explique pourquoi M. Destans n'aura pas l'investiture du PS pour les élections législatives.
(Extrait d'un reportage diffusé dans le JT 19/20 de France 3 Normandie du 11 mai 2017)


 

 

Le communiqué de Jean-Louis Destans :

Socialiste mais en désaccord avec le programme présidentiel de Benoît Hamon, j’avais décidé de soutenir Emmanuel Macron et sollicité en cohérence une investiture de son mouvement pour l’élection législative dans la 2ème circonscription de l’Eure. Elle ne m’a pas été octroyée.

J’en prends acte et ne souhaite pas apporter de la confusion dans le débat législatif avec le risque qu’elle favorise l’élection d’un candidat d’extrême droite.

Je ne serai donc pas candidat les 11 et 18 juin prochains.

Jean Louis Destans
Député de l’Eure

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Rouen : grève des ambulanciers du SAMU

Près de chez vous

Les + Lus