Evreux : un normand radicalisé interpellé près de la base aérienne

La surveillance de la base 105 a été renforcée  / © France 3 Normandie
La surveillance de la base 105 a été renforcée / © France 3 Normandie

Les faits ont eu lieu vers 5 heures vendredi matin. Un français d'une trentaine d'années  a été interpellé. Des armes ont été retrouvées cachées près de la base 105

Par Agence France Presse et S.C


Vers minuit, une voiture suspecte a été  repérée tout près de la base aérienne 105 au Vieil-Evreux. Elle s'est avérée appartenir à un homme radicalisé.

D'après nos sources, un Coran et des cartouches ont été retrouvés dans le véhicule. Des armes - un fusil à pompe, deux revolvers - qui avaient été cachées ont été aussi retrouvées à proximité de la base.

L'AFP précise qu'une clé USB a été retrouvée dans la voiture. Elle est analysée. 

Reportage de Raphaël Deh et Philippe Derouet

Evreux : un suspect radicalisé interpellé près de la base aérienne

Un homme  résidant en Seine-Maritime


Après la découverte de la voiture, des recherches ont été lancées et l'homme a été interpellé vers cinq heures du matin alors qu'il rejoignait le véhicule, a ajouté cette source. 

C'est un ancien soldat de l'armée de terre,  précise l'agence France presse. Il était surveillé pour sa radicalisation. L'homme avait sur lui des petits drapeaux du groupe islamique Daech, ajoute l'AFP.

Né à Melun en février 1983, cet ancien militaire converti à l'islam avait fait l'objet de deux perquisitions administratives en 2015 et 2017. Il avait aussi été visé par une enquête judiciaire pour avoir cherché à se procurer des armes, mais les investigations n'avaient pas abouti.

Il ne faisait pas l'objet d'une fiche "S" (sûreté de l'État), ont affirmé vendredi soir des sources policières et judiciaire, contrairement aux informations données initialement par plusieurs sources. Il était en revanche inscrit au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), selon une source policière

Cet évènement a conduit la base aérienne à renforcer ses contrôles lors des prises de service du personnel.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, selon une source judiciaire. Les enquêteurs doivent encore déterminer les raisons de sa présence à cet endroit et ses motivations.

Cette interpellation intervient à deux jours de l'issue de l'élection présidentielle, sur fond de menace terroriste très élevée en France.

La réaction du maire d'Evreux, Guy Lefrand
"L’actualité de ce jour nous apprend qu’un fiché S Normand a été interpellé ce matin à Evreux, à proximité de la base 105, avec dans son véhicule des armes dont un fusil à pompe et un Coran.

Cela confirme que la menace pour la sûreté de l’Etat est plus que jamais d’actualité. Malgré mes demandes, on ne m’a pas communiqué la liste des fichés S qui vivent sur mon territoire.

Cet évènement dramatique conforte ma volonté de continuer ce combat dans l’intérêt de mes concitoyens.

Je remercie les gendarmes du groupement de l’Eure pour leur action efficace et je leur adresse toutes mes félicitations."

 



Sur le même sujet

VIDEO : un employé de la ville du Havre condamné pour détérioration de biens publics.

Près de chez vous

Les + Lus