Formule 1 : Esteban Ocon, le pilote originaire de l’Eure, débute sa saison en Australie

 / © MAXPPP /TRACEY NEARMY
/ © MAXPPP /TRACEY NEARMY

Le jeune pilote français Esteban Ocon (20 ans) prendra, ce dimanche, le départ du Grand Prix d'Australie. Titulaire chez Force India, il a l'ambition de "faire quelques podiums". 

Par DM avec l'AFP

Avant le départ dimanche 26 mars, du 1er grand Prix de la saison en Australie, Esteban Ocon a répondu aux questions de la presse. 

Question: Vous considérez-vous encore comme un "rookie" malgré votre neuf courses avec
Manor la saison dernière?
Réponse: "Oui. Mais j'ai été un rookie plein de fois. Je veux arrêter ça. Je considère
que j'ai de l'expérience dans plusieurs catégories. Et j'apprends vite."
Q: Avez-vous des objectifs cette saison?
R: "On va voir déjà comment la voiture se comporte. On ne sait pas où en sont
les autres non plus. Mais ce serait super de marquer des points à chaque course
et de faire quelques podiums. Ca c'est mon objectif personnel."
Q: Vous êtes placé chez Force India par Mercedes, qui fournit les moteurs. Mercedes vous a-t-il fixé des objectifs?
R: "Pour l'instant il n'y a pas vraiment d'objectif. (Mon arrivée) était un accord entre Force India et Mercedes. Mais Force India me voulait."
Q: La voiture sera plus exigeante cette saison. Cela a-t-il changé votre préparation?
R: "Beaucoup, beaucoup plus d'entraînement physique. Je ne sais pas trop quoi attendre d'une voiture comme ça, donc je me suis entraîné pendant deux mois non stop. J'ai pris cinq kilos, donc ça a été vraiment, vraiment dur. Maintenant, c'est mieux. (...) Pour vous donner des chiffres sur le côté physique de l'entraînement: ça représente neuf heures de musculation et dix heures de +cardio+ par semaine.
Ca a été dur. (...) Si je ne suis pas prêt avec tout l'entraînement physique que j'ai fait, je ne sais pas si je serai prêt un jour."
Q: Comment se passe votre intégration avec Force India?
R: "Super bien. On a eu pas mal de temps entre mes sessions d'entraînement. J'ai fait beaucoup de simulateur, de briefings, de debriefings et j'ai appris à travailler et à connaître tout le monde. C'était super. Je me sens prêt."
Q: Tout le monde semble vous apprécier, être aux petits soins... 
R: "Je suis moi-même, je ne joue pas un rôle."
Q: Quelle est votre relation avec votre nouveau coéquipier Sergio Perez?
R: "C'est un super pilote, je vais vraiment apprendre de lui (...) Je veux voir comment il se comporte avec l'équipe, comment il communique quand il est dans la voiture, ça va vraiment être important pour moi de voir ça."
Q: Par rapport à l'année dernière, cette monoplace est beaucoup plus rapide dans les virages: appréhendez-vous vos premières courses?
R: "Ca ne me fait pas peur du tout. J'ai une super équipe qui me met bien en confiance. J'ai fait une super préparation. J'ai tout ce qu'il faut, donc je n'ai pas du tout peur. Si on a peur, il faut arrêter le sport."
Q: Ressentez-vous un peu de pression pour votre première saison comme pilote titulaire?
R: "C'est un rêve à la base. Etre titulaire, c'est le fruit d'un travail. Donc, c'est génial. Je suis très heureux d'avoir cette opportunité."
Q: Pas de pression?
R: "Non, aucune."
Q: Vous êtes trop jeune pour avoir la pression?
R: "Je ne suis pas trop jeune, j'ai vingt ans! Non, pas de pression. Je connais mon travail, je sais ce que je dois faire. Et j'estime que quand on sait ce que l'on doit faire, il n'y a pas de pression à avoir."

Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

Café Moustache

Près de chez vous

Les + Lus