Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Festival musicaux en Normandie : le Green Horse concurrent de Beauregard ?

A Rouen, les organisateurs présentent le Green Horse Festival 2017 / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
A Rouen, les organisateurs présentent le Green Horse Festival 2017 / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie

Nouveau venu, le Green Horse Festival de Seine-Maritime est programmé aux mêmes dates que celui de Beauregard (Calvados)

Par Richard Plumet

"Aucune recherche de compétition"

C'est en janvier que la nouveauté de l'année 2017 en matière de concerts estivaux a été dévoilée dans un communiqué de presse :

Programmé les 7, 8 et 9 juillet sur l'hippodrome de Mauquenchy (à une quarantaine de kilomètres à l'est de Rouen) ce festival est organisé par une société privée et sera payant.  Le 23 mars, lors d'une conférence de presse, les organisateurs du "GHF" ont précisé leurs ambitions et leurs intentions : "ce nouveau festival est conçu pour durer et va monter en puissance".

Alors que la mort officielle des "Concerts de la région"  (concerts gratuits organisés à Rouen par le concert régional de Normandie) n'était pas encore confirmée par Hervé Morin, les organisateurs du GHF affirmaient de leur côté que leur festival n'était en concurrence ni avec les Concerts de la région, ni avec le festival de Beauregard (festival payant organisé aux mêmes dates à Hérouville Saint-Clair près de Caen).

VIDEO : Jean-Louis Louvel, président fondateur  du groupe PGS et associé de Christophe Dauvergne pour organiser, avec la société  JLCD Events, le festival  Green Horse Festival explique en quoi il n'y a pas de compétition avec Beauregard




VIDEO : le rappel de la programmation du Green Horse Festival 2017 par par Océane Resse,  assistante de production, référente communication et  billetterie  de JLCD Events


 

Moins d'argent public pour les festivals de musiques actuelles ?

Est-ce aux collectivités territoriales (telles que les départements ou les régions) que de financer à 100% des concerts gratuits tels que les "Concerts de la région" ?  A cette question, qui a alimenté ces dernières semaines un débat politique, et suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux, Jean-Louis Louvel, co-organisateur du Green Horse Festival apporte sa réponse.

Selon lui c'est le rôle des chefs d'entreprise (ce qu'il est en étant à la tête du groupe PGS) que d'être acteur du territoire. Et face aux contraintes budgétaires des pouvoirs publics c'est "par des initiatives privées, conjuguées à l'envie et à la motivation des élus, que l'on peut soutenir et sortir de beaux projets comme celui-ci" à savoir le  Green Horse Festival. 

VIDEO : les chefs d'entreprises ambassadeurs et acteurs des territoires ? L'exemple de Jean-Louis Louvel, pdg du groupe PGS (bientôt 300 millions d'euros de chiffre d'affaires !) et co-organisateur du festival.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

VIDEO : la bande-annonce du film "La femme qui voulait être heureuse"

Près de chez vous

Les + Lus