Courseulles dit non à l'antenne-relais

© Laurent Marvyle / France 3 Basse-Normandie
© Laurent Marvyle / France 3 Basse-Normandie

Une manifestation a rassemblé des parents, des enfants et des élus devant le collège Quintefeuille ce lundi.

Par P-M P

Une pancarte a été apposée sur le bâtiment d'Orange qui jouxte l'établissement scolaire. Les travaux semble imminents. "L'antenne sera située à moins de 10 mètres des salles de classe qui se trouvent dans l'angle" déplore Bruno Dubois de l'association de parents d'élèves.

"Une directive européenne interdit l'installation d'antennes-relais dans les lieux publics accueillant des enfants de moins de douze ans, ce qui est le cas de nos élèves de sixième. Nous aimerions qu'elle soit appliquée à Courseulles sur mer" poursuit Bruno Dubois qui redoute la nocivité des ondes electro-magnétique. "Ce que nous redoutons, c'est que les travaux se fassent dans l'été, pendant les vacances scolaires, quand personne ne sera là. On sera mis devant le fait accompli" s'inquiète une maman.

Les manifestants, rassemblés à l'heure du dejeuner devant l'entrée de l'établissement, ont reçu le soutien d'Isabelle Attard. "Le problème des antennes-relais doit être traité au niveau national" estime la nouvelle députée d'Europe-Ecologie / Les Verts qui souhaite que la directive européenne soit appliquée en France.

Depuis plusieurs mois, les riverains, les parents d'élèves et les élus de la ville tentent d'empêcher l'implantation de ce relais de téléphonie mobile. Sans succès. La ville a été déboutée de ses recours devant le tribunal administratif, ainsi qu'au Conseil d'Etat.  Le 12 avril, le conseil municipal a encore adopté une motion à l'unanimité demandant à Orange de revoir son projet. La ville propose que l'antenne soit implantée sur un autre site. "A ce jour, la société orange  n'a pas donné suite" écrit la ville de Courseulles dans un communiqué.

Sur le même sujet

Rouen : encore des affrontements

Actualités locales

Les + Lus