Mont-Saint-Michel: les commerçants inquiets

Une baisse importante de la fréquentation. Le système de navette est la cible des critiques

Par Régions

"Il est 19 h 45, il n'y a personne, c'est une catastrophe !", se désole un restaurateur du Mont-Saint-Michel dans son établissement désert. Sur la Merveille, les soirées sont calmes, beaucoup trop calmes pour les commerçants. Ces derniers affirment subir des baisses de fréquentation entre 20 et 50 %.

Pour eux, la météo exécrable de ce début d'été et la conjoncture n'expliquent pas tout. Cible de grand nombre de critiques: le système de navette mis en place au mois d'avril dernier. De vastes parking ont été construitsà 4 km du Mont. Les visiteurs doivent ensuite marcher sur près d'un km pour atteindre les navettes qui les emmèneront sur le site. Dès le mois de mai, une baisse de la fréquentation (-10% par rapport à la même période l'année passée) était enregistrée.

Chez les commerçants, le ton monte. Certains proposent aux torusites de signer une pétition. Celle-ci aurait déjà recueilli près de 5000 signatures.

Reportage: Romuald Bonnant, Karine Hannedouche


 

Mont-Saint-Michel: les commerçants inquiets

Mont-Saint-Michel: inquiétude et colère chez les... par france3bassenormandie_845

 

Le reportage de notre équipe réalisé en mai


 

Mont-Saint-Michel: les commerçants inquiets (1)

Baisse de la fréquentation au Mont-Saint-Michel par france3bassenormandie_845

 

Sur le même sujet

Un chocolatier d’Alençon, adepte du commerce équitable, tutoie les meilleurs artisans du monde

Près de chez vous

Les + Lus