Nonant-le-Pin : Yves Goasdoué décroche une expertise

Le député de l'Orne a été reçu lundi après-midi au ministère de l'Ecologie à propos du site de stockage de GDE.

Par Catherine BERRA

Et Delphine Batho semble avoir été à l'écoute de l'élu et du représentant de la Région qui l'accompagnait puisqu'elle a décidé de confier une "mission d'expertise complète" au nouveau préfet de l'Orne, Jean-Christophe Moraud, dès son installation.

Le centre de stockage de déchets industriels et automobiles est en travaux aux portes des plus prestigieux haras français dont le Haras national du Pin. Une aberration sans nom pour les nombreux opposants au projet mobilisés depuis plusieurs mois.


Ils ont reçu hier un signe fort de la part de la ministre du Développement durable, de l’Écologie et de l’Énergie qui s'est montrée "particulièrement attentive et préoccupée par ce dossier" qu'elle "connaît parfaitement" selon Yves Goasdoué, député de la 3ème circonscription de l'Orne, invité de notre journal ce mardi midi.

Selon lui, Delphine Batho juge que ce site de stockage est "une très mauvaise idée au plus mauvais endroit".

Cependant, le tribunal administratif de Caen a rendu un jugement favorable à ce dossier en février 2011, jugement qui n'a pas été frappé d'appel par la Ministre de l'écologie de l'époque, Nathalie Kosciusko-Morizet, "ce qui aurait pu empêcher tout démarrage des travaux".


L'affaire est donc très compliquée à de nombreux égards et il est nécessaire pour Yves Goasdoué, de remettre à plat l'ensemble du dossier.

"GDE a des droits", a-t-il précisé sur notre antenne, "je ne juge personne, mais il faut parvenir à une solution négociée pour empêcher cette décharge" a insité l'élu ornais.

Ce projet "n'aurait jamais du voir le jour" et doit être abandonné "dans le cadre d'un accord général entre l'industriel et les pouvoirs publics" ont déclaré Laurent Beauvais et Yves Goasdoué hier dans leur communiqué commun.

La croisade des opposants au site de stockage n'est pas encore terminée !

Sur le même sujet

Exercice attentat : interview de J. Ayache, UNSA-Education 76

Près de chez vous

Les + Lus