Jean-Claude Guillebaud présidera le Prix Bayeux des correspondants de guerre 2016

Le journaliste et essayiste Jean-Claude Guillebaud présidera le jury international de la 23e édition du Prix Bayeux-Calvados des correspondants
de guerre qui se tiendra du 3 au 9 octobre, ont annoncé vendredi les organisateurs.

Par EF avec AFP

"Jean-Claude Guillebaud est un grand journaliste, Prix Albert Londres, qui a été grand reporter et correspondant de guerre pour Sud Ouest, Le Monde et Le Nouvel Obs" de 1968 à 1994, a rappelé Patrick Gomont, le maire DVD de Bayeux, ville qui co-organise le Prix avec le conseil départemental, lors d'une conférence de presse dans cette commune proche des plages du Débarquement.

Prix Albert Londres en 1972 pour sa couverture de la guerre au Vietnam, Jean-Claude Guillebaud, né en 1944, a présidé Reporters sans frontières de 1987 à 1993. Il a aussi été directeur littéraire au Seuil. Aujourd'hui chroniqueur notamment pour l'Obs, il vient de publier "Le tourment de la guerre", une "enquête sur cette effroyable passion qui nous fascine et nous répugne tout à la fois", selon son éditeur. Jean-Claude Guillebaud est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages.

"Je suis très honoré mais aussi heureux de présider cette année le Prix Bayeux-Calvados (...) Pourquoi donc ? J'aime trop le journalisme pour ne pas m'inquiéter chaque fois que je le vois s'abîmer dans le "médiatique", c'est à dire le n'importe quoi", a commenté le futur président dans une contribution au dossier de presse, dénonçant une "logique médiatique" qui "anéantit, au sens propre du terme, tout détail un peu trop grumeleux pour être immédiatement consommable".


Les candidats ont jusqu'au 6 juin pour envoyer leur production écrite, photo ou télé


Les candidats ont jusqu'au 6 juin pour envoyer leur production écrite, photo, radio ou télé. Le Prix Bayeux-Calvados "récompense des reportages sur une situation de conflit ou ses conséquences pour les populations civiles, ou sur un fait d'actualité concernant la défense des libertés et de la démocratie". Dans la semaine qui précède la remise des récompenses, expositions, rencontres avec de grands reporters et salon du livre sont également prévus, comme chaque année.


La question des réfugiés: la thématique centrale de la 23eme édition

La question des réfugiés "sera une thématique au centre" de cette 23e édition, a ajouté M. Gomont. Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) sera pour la première fois partenaire. L'affiche de cette 23e édition est une photo prise dans les ruines de Gaza par l'Américaine Heidi Levine, lauréate du Prix dans sa catégorie l'an passé ainsi que du prix du public.

Le Prix Bayeux prend chaque année de l'ampleur. Près de 33.000 personnes, dont 6.000 jeunes, avaient participé à la 22e édition, selon les organisateurs.


Reportage Catherine Berra et Charles Bézard

Prix Bayeux Calvados




Sur le même sujet

Rouen : un restaurant pour l'insertion des jeunes piloté par la PJJ

Près de chez vous

Les + Lus