Quinquagénaire décédé et ligoté à Lisieux: trois personnes en garde à vue, un autre homme ligoté...

L'appartement du quartier Hauteville où le corps du quinquagénaire a été retrouvé vendredi. / © Emilien David
L'appartement du quartier Hauteville où le corps du quinquagénaire a été retrouvé vendredi. / © Emilien David

Comme nous vous l'apprenions ce matin, l'enquête relative à l'homme découvert décédé et ligoté vendredi à Lisieux avance vite avec des interpellations. D'autres détails nous sont maintenant connus et confirment qu'un autre homme, un septuagénaire, a bien été lui aussi ligoté à Lisieux. 

Par Stéphanie Potay

On sait de la victime qu'elle s'appelait Joël. Joël était sans-emploi, il avait 58 ans. Il vivait seul mais selon la Procureure de la République de Caen, "n'était pas isolé". Le voisinage raconte qu'il côtoyait régulièrement ses frères. Mais que s'est-il passé pour qu'on retrouve Joël mort ligoté dans son appartement avec balcon du quartier Hauteville de Lisieux vendredi? Depuis cette découverte, l'enquête avance à grands pas. Trois jeunes hommes ont été interpellés samedi soir et placés en garde à vue. Il s'agit d' un majeur et de deux mineurs. Le découverte dans l'appartement de la victime d'une pièce d'identité a orienté l'enquête, elle appartient à l'une des personnes actuellement entendues. Il semblerait qu'au moins l'une des trois personnes connaissait la victime, le niveau d'implication dans les faits de chacun des 3 hommes  n'est pas en mesure d'être pour le moment clairement établi. 

On ignore pour l'instant les causes du décès même si la Procureure avance que "manifestement, les faits ont été suivis de la mort". Une autopsie est prévue la semaine prochaine et devait permettre d'en apprendre d'avantage. Les auteurs de l'agression et du ligotage ont-il su que leur victime était décédée au moment de quitter l'appartement? Ou bien peut-il s'agir d'une mort due à une suffocation ou encore un malaise cardiaque survenus suite à l'agression? 

Quant au mobile, la Procureure a estimé qu'il était trop tôt pour le déterminer avec exactitude. Le voisinage avait indiqué avoir entendu des "bruits importants et significatifs" émanant de l'appartement de la victime. 

Un septuagénaire également ligoté 

Comme nous l'indiquions dès hier, l'enquête ouverte après la mort de la victime, âgée de 58 ans, s'est élargie à une seconde affaire de même nature, toujours à Lisieux, mais qui toutefois ne s'est pas soldée par un décès. Il s'agit d'un septuagénaire qui a été lui aussi agressé et ligoté à Lisieux quelques heures avant l'agression de Joêl. Des vols ont été constatés chez lui notamment vol de carte bleue et voiture. Mais le septuagénaire a été retrouvé vivant, dans son appartement. Il est actuellement hospitalisé. Nous ignorons pour l'instant son état de santé. 

L'enquête déterminera si ces deux affaires sont liées. 

A lire aussi

Sur le même sujet

VIDEO : un employé de la ville du Havre condamné pour détérioration de biens publics.

Près de chez vous

Les + Lus