Candol (50) : faut-il détruire ou préserver les retenues d'eau ?

La destruction du barrage de Candol sur Vire. / © FTV
La destruction du barrage de Candol sur Vire. / © FTV

En plein débat sur la transition énergétique, faut-il rétablir les centrales hydrauliques pour produire une énérgie propre ou bien les raser pour préserver la qualité de l'eau et la biodiversité? Entre la fédération de pêche et les propriétaires de moulins, deux visions différentes s'opposent.

Par Cl.M.

Quand Pierre Meyneng a vu le barrage de Candol sur-Vire être détruit mi-juillet, il n'a pas hésité à prendre la parole pour tenter de préserver ce qui reste. Cet entrepreneur, également président d'une association pour la valorisation du patrimoine hydroélectrique de Normandie, s'insurge contre une politique de destruction menée depuis une dizaine d'années dans le bassin normand.

Selon lui, près d'une centaine de retenues d'eau et de moulins auraient disparu depuis 2006. Ces derniers joueraient un rôle bénéfique particulièrement contre les nitrates. 

Pour la Fédération Nationale de Pêche en France, au contraire, ces ouvrages doivent être effacés. Les retenues d'eaux retiendraient des matières polluantes comme par exemple les phosphores.

Entre les producteurs d'hydroélectricité et les défenseurs de la nature, le débat est loin d'être terminé.
Candol (50) : faut-il détruire ou préserver les moulins ?
En plein débat sur la transition énergétique, faut-il rétablir les centrales hydrauliques pour produire une énérgie plus propre ou bien les raser pour préserver la qualité de l'eau et la biodiversité? Entre la fédération de pêche et les propriétaires de moulins, c'est deux visions différentes qui s'opposent depuis près d'une décennie sur un problème qui nous concerne tous. Intervenants : Pierre Meyneng, gérant de centrales hydroélectriques et président de l'association "Valorisation du patimoine hydroélectrique de Normandie" - Jean-Paul Doron, premier vice-président national fédération nationale de la pêche en France - France 3 Normandie - Alexandre Baudrand, Adrien Marchais, Michel William et karine Lepainteur

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le livret du ballet royal de la nuit

Près de chez vous

Les + Lus