Chausey : la préfecture de la Manche autorise la chasse aux goélands

80 volatiles pourraient être abattus pour éviter d’importants dommages sur les parcs à moules des îles Chausey.

Par F.T.

La colère des conchyliculteurs de la Manche a finalement été entendue. Depuis plusieurs semaines, les goélands qui raffolent des moules provoquaient d’importants ravages sur les parcs au large des îles Chausey. En moyenne, ces oiseaux affamés ont endommagé 9 % de la production des moules cultivées autour de Chausey mais certaines parcelles sont touchées à près de 50 %.

Ravages sur les parcs à moules



Le 12 juillet, un arrêté préfectoral a donc autorisé l’abattage (par tirs létaux) des goélands argentés autour des îles Chausey. Du 1er août au 31 octobre, jusquà 80 goélands pourront être abattus par les agents de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Cet arrêté a été constesté par les écologistes de Manche Nature mais l’association a été déboutée par le tribunal administratif de Caen.



L'arrêté préfectoral du 12 juillet.
L'arrêté préfectoral du 12 juillet.

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Une pétition au marché au poisson du Havre

Près de chez vous

Les + Lus