Le Conseil d'Etat a tranché: pas de nouvelles élections municipales à Granville

Le maire de Granville, Dominique Baudry, entouré de ses "fidèles" a fait appel de la décision du tribunal administratif. / © JB.Pattier
Le maire de Granville, Dominique Baudry, entouré de ses "fidèles" a fait appel de la décision du tribunal administratif. / © JB.Pattier

Le Conseil d'Etat a annulé ce mercredi 11 octobre le jugement du tribunal administratif de Caen rendu le 9 février sur une conseillère municipale de Granville. Cette dernière peut continuer à siéger.

Par CM

Après des mois de tension, la guerre avait éclaté en janvier dernier avec la démission de 14 élus, issus de la majorité et de l'opposition. Le conseil municipal, mené par Dominique Baudry, était sauvé de justesse par Gisèle Desiage, qui était revenue sur sa défection. Cette dernière avait alors affirmé qu'elle avait signé sa lettre de démission sans vraiment comprendre de quoi il s'agissait.

Les opposants au maire n'avaient pas tardé à contre-attaquer devant le tribunal adminsitratif, lequel leur avait donné raison le 9 février. "La décision par laquelle le maire de Granville a écarté le renoncement à siéger au conseil municipal de Mme Desiage et l’a appelée à siéger en remplacement d’un conseiller démissionnaire est annulée". De nouvelles élections municipales devenaient inévitables.



C'était sans compter l'appel déposé par la ville puis par les 23 conseillers municipaux. Ce mercredi 11 octobre, le Conseil d'Etat a finalement rendu sa décision dans ce dossier: Gisèle Desiage reste en poste tout comme le conseil municipal granvillais.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

SPO Rouen Tennis de table

Près de chez vous

Les + Lus