La Normandie, une région de cinéphiles ?

Cette semaine, notre rubrique économique C Normand s'intéresse aux salles de cinéma en Normandie
Cette semaine, notre rubrique économique C Normand s'intéresse aux salles de cinéma en Normandie

Cette semaine, C Normand s'intéresse à l'économie de la culture, et plus précisément à celle du septième art dans la région qui compte 102 salles réparties sur ses cinq départements. En 2016, elles ont accueilli plus de 9 millions de spectateurs.

Par C Normand

L'économie, la rédaction de France 3 Normandie en parle tous les jours dans vos éditions régionales. Elle participe au dynamisme d'une région. C Normand, notre rendez-vous économique hebdomadaire, vous propose de découvrir chaque lundi une entreprise normande, son histoire, son activité et son savoir-faire.

Cette semaine, C Normand braque ses projecteurs sur un secteur d'activité un peu particulier, celui du septième art. Si notre belle région est plutôt prisée des équipes de tournage, elle compte également de nombreuses salles des cinéma: 278 (pour 102 cinémas) réparties sur les cinq départements normands. En 2016, elles ont attiré près de 9 200 000 spectateurs, soit 2,8 places de cinéma par Normand. Le secteur a engrangé 58 millions d'euros de recettes l'an dernier.

La Normandie se distingue par la jeunesse de ses cinéphiles: 35% ont moins de 25 ans (cette tranche d'âge représente 32% des spectateurs au niveau national). Si au box-office normand, 5 films sur 10 sont américains, la production hexagonale fait de la résistance avec 4 films français sur 10 et la programmation estampillée "art et essai" est loin de faire de la figuration avec 38% du volume des entrées portées par un parc de 63 salles labellisées.

Pour tirer leur épingle du jeu, certaines salles jouent sur les deux tableaux. Notre équipe s'est ainsi rendue à Granville pour rencontrer l'équipe du Sélect, le seul cinéma de la ville. Avec ses trois salles, il enregistre environs 110 000 entrées par an (pour un chiffre d'affaire de 800 000 euros) et draine un public dans un rayon de 30 km. Pour assurer sa rentabilité, le cinéma doit projeter les grosses productions à succès. Ce qui ne l'empêche pas d'accorder une place à des films plus "exigeants" dans sa programmation.

Enfin, à l'heure des énormes multiplexes, la bataille des entrées se joue aussi sur le confort des spectateurs. Le Select est passé au tout numérique pour ses projections (fini les bobines de films) et rénove ses salles pour rester au niveau technique.

Un numéro de C Normand préparé par Jérôme Raguenau, Layla Landry, Régis Saint-Estève et Emilie Desramé
Intervenants:
- Guillaume Baratine, directeur du Sélect
- Agathe Fourcin, coordinatrice association Macao

C Normand: les salles de cinéma en Normandie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Deux ans après les attentats, un dispositif volontairement discret au Mont-Saint-Michel

Près de chez vous

Les + Lus