SNCF : le plan d'action du Paris -Granville contre les feuilles mortes

Les feuilles d'automne agacent les usagers de la ligne ferroviaire Paris-Granville, habitués aux problèmes à répétition de la ligne. Feuilles mortes et humidité sont synonymes de perturbations et de retards pour les trains. La SNCF a décidé de s'attaquer au problème

Par L.A.

La SNCF a  décidé de s'attaquer au problème des feuilles mortes en finançant des actions qui ont été présentées ce jeudi 5 octobre en gare de Granville.

Un plan d'action contre les feuilles mortes sur la ligne Paris-Granville

Certains usagers ont été surpris en apercevant cette "l'opération anti-feuilles-mortes" et ont parfois cru à un gag mais non, l'affaire est sérieuse. Le président de la Région Normandie Hervé Morin a même fait le déplacement pour expliquer le plan d'action. 

Suite aux retards à répétition de l'année passée, 10 mesures vont être mises en place cet automne.
Voici les plus importantes :
  • un nouveau logiciel dans les locomotives 
  • une formation pour les conducteurs 
  • le nettoyage des voies toutes les 48 heures maximum
  • des systèmes sur les rames déversant du sable entre le rail et la Roue pour éviter l'enrayage
  • essentiel aussi : davantage d'élagage

En conséquence de ces travaux, la SNCF annonce des horaires modifiées et un temps de certains trajets allongé de 13 à 30 minutes…
Aucune compensation sur le prix des billets n'est prévue pour ces inconvénients.

Pourquoi les feuilles sont-elles accusées des retards du Paris -Granville ?

Sur les voies ferrées de la ligne Paris-Granville, l'adhérence des trains diminue à cause des chutes de feuilles : la SNCF avait fait savoir l'année dernière que "les conditions de circulation très dégradées que nous avons subies ces derniers jours ont endommagé un nombre important de roues de trains

La SNCF explique sur son site pourquoi les feuilles mortes posent problème :  pour que le train fonctionne normalement, il faut un contact franc entre la roue et le rail. Si les roues tournent dans le vide plus rapidement que la vitesse du train, elles patinent. Pour rétablir le contact, les trains sont équipés de réserves de sable que le conducteur peut projeter sur le rail. 


A lire aussi

Sur le même sujet

La journée dieppoise de Thomas Pesquet

Près de chez vous

Les + Lus