Îles anglo-normandes: fin de la ligne de fret

L'opérateur Huelin-Renouf a décidé de suspendre cette ligne mise en service 2010

Par Régions

Coup dur pour le port de Cherbourg. Faute de rentabilité, l'opérateur Huelin-Renouf a décidé ce weekend de suspendre la ligne de fret entre Cherbourg et les îles anglo-normandes, une ligne ouverte en mars 2010. Les deux dernières escales sont prévues les 9 et 16 mars prochains.

Deux bateaux assuraient la liaison: le Huelin Endeavour et le Huelin Dispatch. Une escale était programmée chaque semaine. De 2011 à 2012, le nombre de conteneurs transportés avait doublé pour atteindre les 4000 tonnes. Mais ce voulme ne permet pas, selon l'opérateur, d'atteindre le seuil de rentabilité. Lors du lancement de la ligne en 2010, Jonathan Bale, le président d'Huelin-Renouf, une société créée à Jersey en 1935, avait fixé l'objectif de 20 000 tonnes.

La situation économique pour le moins morose a également pesé dans la décision, l'opérateur affirmant qu'il serait prêt à rouvrir la ligne si l'économie devait repartir à la hausse.

Avec l'arret de cette ligne de fret, le port de Cherbourg perd du tonnage de marchandises. Cette ligne permettait également aux personnels du port de s'entraîner à la manutention de conteneurs.

Sur le même sujet

VIDEO : Thomas Pesquet invité exceptionnel du JT 19/20 de France 3 Normandie

Près de chez vous

Les + Lus