#JO2016, le maréchal-ferrant essentiel dans le team France car “Pas de pied, pas de cheval”

Germain David avec Entebbe de Hus le cheval de Karim, Laghouag avant son départ pour Rio. / © CBR
Germain David avec Entebbe de Hus le cheval de Karim, Laghouag avant son départ pour Rio. / © CBR

Le team France est regroupé avant les Jeux Olympiques qui débutent dans quelques jours. Germain David, maréchal-ferrant s'envolera aussi en fin de semaine pour Rio avec les 15 couples français sélectionnés. Corinne Bian Rosa notre reporter l'a rencontré dans la Manche à Saint-Martin de Bréhal.

Par Frédérique-Marie Lamouret

Germain David est le maréchal-ferrant du team France depuis 2007. Il se trouve pour quelques jours encore à Saint-Martin de Bréhal dans la Manche où l'ensemble du staff français s'est retrouvé pour parfaire la préparation des athlètes. Le 31 juillet prochain, comme les autres, il s'envole depuis Liège pour Rio au Brésil avec les trois équipes de France, toutes qualifiées pour les Jeux Olympiques.

Toujours prêt

Une fois sur place, son rôle est de suivre les 15 chevaux et leurs cavaliers à tous les moments de la journée : avant, comme pendant ou après chaque épreuve. "J'emmène toujours avec moi un petit sac pour pouvoir ferrer dans l'urgence. Mais on n'est jamais trop prudent : les grooms qui s'occupent des montures et dont le rôle on le sait est primordial, ont avec eux en permanence un jeu de fers neuf qui correspond au cheval dont ils s'occupent".

Toute l'année

On ne s'imporvise pas maréchal pour une échéance aussi importante. Le reste de l'année David Germain continue de s'occuper de la plupart des montures de la liste JO-JEM. "Cela me permet de connaître individuellement les besoins en ferrure de chaque cheval."
Les chaussures de chacun répondent à des critères précis en fonction de chacun. Le sur-mesure n'implique pas la complexité. "En ce qui concerne le concours complet les ferrures sont très simples. on peut même dire que plus elles sont simples mieux elle sont adaptés au type d'effort que le cheval doit fournir. Seuls les chevaux de Mathieu Lemoine et d'Astier Nicolas sont pourvus de fers en aluminium plus léger pour le cross, à l'instar des chevaux de course."

En Angleterre, à Blair Castle, l'an dernier David germain a dû ferrer à trois reprises le cheval de Mathieu Lemoine avant le saut d'obstacle. "Ses crampons, qui lui permettent de ne pas déraper sur l'herbe, ne tenaient pas".

3ème participation aux Jeux Olympiques

Rio seront ses troisièmes Jeux Olympiques. Comme maréchal-ferrant il sera une des pièces maîtresses dans le dispositif des équipes de France d'équitation. "Car comme le dit le dicton, pas de pieds, pas de cheval !"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu des JO avec

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Thomas Pesquet rencontre des milliers de Normands au Zénith de Rouen

Près de chez vous

Les + Lus