Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Flamanville : une fuite d'eau provoque l'arrêt du réacteur 2 de la centrale nucléaire

Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Flamanville son à l'arrêt / © Marc Ollivier / MaxPPP
Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Flamanville son à l'arrêt / © Marc Ollivier / MaxPPP

Selon le communiqué laconique publié par EDF, les équipes de la centrale ont décelé un incident à 6 h ce lundi 20 mars. Ils ont aussitôt procédé à l'arrêt du réacteur.  

Par Catherine Gauberti

Une fuite a été détectée sur le circuit de refroidissement du réacteur 2 alimenté par l'eau de la mer. EDF précise qu'elle concerne une "partie non nucléaire de la centrale". Conformément à la procédure, le réacteur a été mis à l'arrêt. "Nos équipes sont actuellement mobilisées pour diagnostiquer le circuit et le réparer" écrit la direction de la centrale qui ajoute que "les pouvoirs publics ainsi que l'Autorité de Sûreté Nucléaire ont été informés de cette situation".  

"Cette fuite est absolument sans rapport avec l'incident survenu le 9 février" précise Philippe Legrand le responsable de la communication à la centrale de Flamanville. Ce jour-là, une explosion s'était produite dans la salle des machines du réacteur 1. Le préfet de la Manche évoquait "un ventaliteur" en surchauffe et "des dégagements de fumée et un incendie". Il n'y avait pas eu de blessé.

Avec ces deux incidents distincts, la centrale nucléaire de Flamanville est aujourd'hui totalement déconnectée du réseau électrique. Le réacteur 2 arrêté ce lundi 20 mars pourrait redémarrer au mieux "dans quelques heures". Quant au réacteur 1 qui a été stoppé le 9 février, il ne reprendra pas du service avant la fin du mois


Sur le même sujet

Biographie politique Edouard Philippe

Près de chez vous

Les + Lus