Qui va remplacer Stéphane Travert à l'Assemblée Nationale ?

© Grégory Galbadon
© Grégory Galbadon

Il s'appelle Grégory Galbadon. A 44 ans, le maire de Saint-Pierre-de-Coutances va suppléer Stéphane Travert à l’Assemblée Nationale pour la 3e circonscription de la Manche.

Par Pauline Latrouitte

Grégory Galbadon a appris la nouvelle en rentrant hier soir, sur France Info à 19H30, comme tout le monde. "En entendant, le nom de Stéphane, j'étais d'abord fier pour lui car c'est amplement mérité. Et puis, j'ai pensé à ma famille et à mon parcours."

Grégory Galbadon, maire de Saint-Pierre-de-Coutances, a remis en main propre son parrainage à Emmanuel Macron. / © Grégory Galbadon
Grégory Galbadon, maire de Saint-Pierre-de-Coutances, a remis en main propre son parrainage à Emmanuel Macron. / © Grégory Galbadon


De la piscine ... à l'Assemblée Nationale

Ancien sportif de haut niveau, il intègre à 16 ans la Nationale 1 de waterpolo, avant d'entamer une carrière de cycliste niveau Elite (c'est l'antichambre des pros).

Son diplôme d'éducateur sportif en poche, il travaille, dans les années 90, dans les collectivités territoriales, à la piscine des Pieux, d'Octeville, et de Beaumont-Hague.

En 2016Il devient rédacteur de la Fonction Publique et coordonne, pour la mairie de Coutances, le contrat de ville du quartier populaire Claires-Fontaines. 

Grégory Galbadon va suppléer Stéphane Travert à l’Assemblée nationale. / © Grégory Galbadon
Grégory Galbadon va suppléer Stéphane Travert à l’Assemblée nationale. / © Grégory Galbadon

Animateur du comité "En Marche" dans le coutançais

Longtemps sympathisant du PS, mais jamais encarté, Grégory Galbadon devient conseiller municipal de Saint-Pierre-de-Coutances en 2007, avant de devenir son maire en 2014.

En 2015, il se présente aux élections départementales, sous l'étiquette "Divers gauche" mais ne sera pas élu.

Dès l'automne 2016, il adhère pour la première fois à un mouvement politique et devient l'animateur du comité "En Marche" du pays coutançais.


Lui qui ne voyait pas député, il y a encore quelques mois, déclare :

En tant que sportif, j'ai toujours aimé les challenges






Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Thomas Pesquet rencontre des milliers de Normands au Zénith de Rouen

Près de chez vous

Les + Lus