Une oeuvre d'art - une recette: le défi lancé aux chefs par plusieurs musées normands

Benoit Doraphé, chef à "La Passerelle" à Bricqueville-sur- mer, était "aux fourneaux" ce mardi au musée des Beaux-arts de Saint-Lô
Benoit Doraphé, chef à "La Passerelle" à Bricqueville-sur- mer, était "aux fourneaux" ce mardi au musée des Beaux-arts de Saint-Lô

Jusqu'au 24 septembre, sept musées de la région lancent un défi aux chefs normands: élaborer un plat en s'inspirant d'une oeuvre d'art exposées dans ces musées. Benoit Doraphé était au fourneaux ce mardi à Saint-Lô pour "Les Beaux-arts culinaires"

Par CM

Marier les arts culinaires et plastiques, c'est toute l'ambition des "Beaux-arts culinaires", des rencontres artistiques et gourmandes organisées ce mois de septembre dans sept musées de la région. Le principe: des chefs normands viennent visiter les sites participant à l'opération, choisissent une des oeuvres qui y sont exposées et s'en inspire pour imaginer une recette. Le met né de leur inspiration est ensuite cuisiné sur place devant les visiteurs du musée.


Au musée des Beaux-arts de Saint-Lô, c'est Benoit Doraphé qui était "aux fourneaux" ce mardi. Le chef de "La Passerelle" à Bricqueville-sur-Mer a marié aile de raie, jambon fumé et mousse de céleri pour créer une ballotine s'inspirant d'une oeuvre évoquant le Débarquement de 1944.

Reportage de Catherine Berra et Joël Hamard


A lire aussi

Sur le même sujet

les 20 ans de l'association Mase

Près de chez vous

Les + Lus