Saint-Lô: ils se battent pour que leur fils ne soit pas mort pour rien

Les parents de Mathieu, décédé en mai dernier des suites d'une agression à Saint-Lô
Les parents de Mathieu, décédé en mai dernier des suites d'une agression à Saint-Lô

Un rassemblement est organisé ce vendredi à Saint-Lô pour rendre hommage à Mathieu, un jeune homme de 33 ans, décédé des suites d'un puissant coup de poing à la tête. L'agresseur présumé a été mis en examen et laissé en liberté. 

Par CM et JYG

"A tout moment, nous risquons de nous rencontrer, nous croiser dans cette ville de Saint-Lô. On sait tout de lui, on connait son physique, on connait son véhicule, on sait où il habite, on est voisin, c'est insupportable".  Jean Le Coq-Beaupré a d'ailleurs récemment aperçu de loin cet homme dans le centre-ville, un homme qui a reconnu avoir agressé son fils, Mathieu, 33 ans.

Le 15 avril dernier, à la sortie d'un bar, Mathieu reçoit, selon ses proches, un violent coup de poing à la tête. Après trois arrets cardiaques, il sera transféré au CHU de Caen. Où il décèdera le 10 mai après trois semaines de coma.

L'auteur du coup de poing aurait reconnu les faits. Il a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Il reste libre en attendant son procès.

"il est vraiment tombé sur le contraire de ce qu'il était"

Mathieu avait 33 ans et exercé la profession d'éducateur. "Il travaillait pour des jeunes en difficultés, il a toujours été d'une extrême tolérance. Il se serait fâché si on avait eu un mot ou une phrase déplacée à l'égard de ces jeunes. C'était un garçon très respecteueux des autres. Et il est vraiment tombé sur le contraire de ce qu'il était", déplore son père.

en attendant le procès, les parents de Mathieu se battent pour qu'on oublie pas la mémoire de leur fils. "On attend de la justice qu'il ait une peine qui soit appropriée à la gravité des actes qu'il a commis mais aussi qu'elle soit dissuasive pour lui et pour les autres, les dissuader de partiquer cette violence gratuite". Un rassemblement est organisé ce vendredi 8 septembre à 19 heures à Saint-Lô sur la plage verte.

Reportage de Jean-Yves Gélébart et Cyril Duponchel


Sur le même sujet

Interview de Bernard Cauvin, PDG de la Cité de la mer

Près de chez vous

Les + Lus