Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Saint-Lô: le musée des Beaux-Arts rend hommage au père de l'impressionnisme

Johan Barthold découvre la Normandie en 1847 et tombe sous le charme du Port de Honfleur
Johan Barthold découvre la Normandie en 1847 et tombe sous le charme du Port de Honfleur

Jusqu'au 20 décembre, le musée des Beaux-Arts de Saint-Lô consacre une exposition au peintre hollandais Johan Barthold Jongkind. Près de la moitié des oeuvres présentées au public proviennent de collections privées.

Par CM

"C'est un artiste qui n'est pas assez valorisé et qui pourtant a eu son heure de gloire", explique Valentin Goëthals, conseiller municipal délégué au patrimoine et aux musées de Saint-Lô. Avec l'exposition présentée jusqu'au 20 décembre prochain, le musée des Beaux-Arts de la ville tente de réparer cet oubli de l'histoire.

Plus de 90 tableaux, provenant pour moitié de collections privées françaises et européennes, pour retracer la carrière de Johan Barthold Jongkind, peintre d'origine hollandaise qui passa la plus grande partie de sa vie dans notre pays, un peintre que certains considèrent comme le père de l'impressionnisme.

"C'est lui, Jongkind, qui ouvre la voie à l'impressionnisme", affirme Robert Blaizeau, directeur des musées de Saint-Lô, "Monet, Boudin ont par exemple dit que c'était grâce à lui qu'ils avaient pu comprendre les paysages, comprendre comment peindre, comment dessiner et comment observer les paysages, les ciels, les atmosphères que Jongkind avait si bien sur rendre dans ses oeuvres". Claude Monet rendra ainsi hommage au peintre hollandais en déclarant: "C'est à lui que je dois l'éducation définitive de mon oeil".


Reportage de Jean-Baptiste Pattier et Joël Hamard
Intervenants:
- Robert Blaizeau, directeur des musées de Saint-Lô
- Valentin Goëthals, conseiller municipal délégué au patrimoine et aux musées


Expo Jongkind Saint-Lô

 


Sur le même sujet

Caen TTC - Jura Morez

Près de chez vous

Les + Lus