Des Solex made in France produits à Saint-Lô (50)

© JY Gelebart
© JY Gelebart

La production de Solex redémarre ce jeudi  à Saint-Lô (50). Le groupe Easybike a racheté la marque en 2013 avec la volonté de produire le mythique Solex en France : une cinquantaine d'unités devraient être fabriquées chaque jour dans la Manche.

Par L.A. /AFP

Avant, le Solex c'était çà :

© JY Gelebart
© JY Gelebart


Le nouveau Solex est un vélo à assistance électrique...

Terminé la Solexine (mélange d'huile et d'essence) que le propriétaire du mythique Solex devait verser avec précaution dans son minuscule réservoir. Le nouveau Solex fonctionne comme un vélo à assistance électrique : en pédalant ou/et en puisant dans sa batterie.

...construit dans une usine de Saint-Lô

L'objectif du constructeur est d'en sortir 3 500 cette année. Easybike emploie une trentaine de personnes dans la Manche où sont assemblées les pièces détachées des vélos. Ces pièces sont fabriquées pour la plupart à l'étranger, précise Benoît Carrelet, directeur du site. Les rayons et les jantes sont fabriquées par un fournisseur de Saint-Etienne. Les cadres viennent d'Asie. 
Les premiers Solex devraient arriver sur le marché fin janvier- début février.

Reportage JY Gelebart, J.Hamard :
Gregory Trebaol, Directeur Général Easybike Group
Benoît Carrelet, Responsable du site de production de Saint-Lô



Sur le même sujet

Manifestation devant le collège Pablo Neruda

Près de chez vous

Les + Lus