La Paris-Granville immobilisé à Flers à cause d'une alerte à la bombe

A partir du 19 septembre prochain, il faudra entre 5 à 6 heures pour rallier Paris de Granville
A partir du 19 septembre prochain, il faudra entre 5 à 6 heures pour rallier Paris de Granville

Une alerte à la bombe a été lancée dans le train Paris-Granville ce lundi matin. Les passagers ont été immobilisés en gare de Flers pendant une heure et demie. A cause d'un "mauvais canular".

Par F3Normandie

C'est un "mauvais canular", selon les mots du procureur d'Argentan Hugues de Philly, qui risque de coûter cher à son auteur. Les passagers du Paris-Granville sont restés en gare de Flers pendant une heure et demie ce lundi matin avant de pouvoir remonter dans le train. Sur son site internet, la SNCF informait ses usagers que le Paris-Granville (départ 7 h 38 arrivée 10 h 51) aurait 1 h 15 de retard. La compagnie de transport ferroviaire indiquait à 10 h 44 que "Votre train a dû effectuer un arrêt prolongé à Flers, pour permettre l'application du plan Vigipirate".

Selon nos confrères de Ouest-France, cet arrêt serait dû à une alerte à la bombe déclenchée par un contrôleur. Un passager aurait déclaré être porteur d'un sac d'explosifs. Certains passagers ont évoqué auprès de notre équipe un individu tenant des propos menaçants et incohérents. L'individu en question a finalement été interpellé.

Cette alerte aurait déjà entraîné, un peu plus tôt dans la matinée, l'évacuation de la gare de Vire.

Sur le même sujet

Retard dans le versement des aides aux agriculteurs Bio

Actualités locales

Les + Lus