600 personnes mobilisées pour un exercice de sauvetage à Cherbourg

Les faux blessés ont été hélitreuillés vers l'hôpital de Cherbourg / © Morgan Tregouët
Les faux blessés ont été hélitreuillés vers l'hôpital de Cherbourg / © Morgan Tregouët

Et si un navire transportant 159 passagers était victime d'une avarie au large de Cherbourg ? C'était le scénario envisagé ce mercredi pour un exercice de sauvetage de la Marine et de la Sécurité civile. L'objectif : améliorer la coordination des secours. 

Par Emilien David

"C'est comme au foot, il faut s'entraîner pour être bon. Il y a des nouveaux dans l'équipe qu'il faut intégrer, du nouveau matériel qu'il faut tester". Pour Pascal Blin, le coordinateur de l'exercice, le sauvetage s'apparente à un sport dans lequel la Marine et la Sécurité civile se doivent d'être excellents. Car des vies dépendent de leur niveau de performance. 

Ce mercredi, les équipes de sauveteurs doivent intervenir sur une navette reliant les Iles Chausey à Cherbourg. Le scénario de l'exercice, baptisé SAREX : le navire est en péril. Une collision avec un conteneur a provoqué une voie d'eau. A bord, 159 passagers sont en danger.

600 personnes sont mobilisées sur l'opération. Hélitreuillage, évacuation vers l'hôpital, tout est réalisé dans les conditions du réel. A terre, les blessés sont triés en fonction de leur état, des soins psychologiques et médicaux sont mis en place. L'exercice a pour objectif d’améliorer la coordination des secours entre les acteurs terrestres et maritimes, la préfecture de la Manche et la préfecture Manche-Mer-du-Nord pour être prêt si un vrai accident se produit.
600 personnes mobilisées pour un exercice de sauvetage à Cherbourg

 

Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne