Bernard Cazeneuve en dédicace de son nouveau livre à Cherbourg

Bernard Cazeneuve dédicaçait son livre "Chaque jour compte" samedi 10 octobre 2017 à Cherbourg
Bernard Cazeneuve dédicaçait son livre "Chaque jour compte" samedi 10 octobre 2017 à Cherbourg

L’ancien Premier ministre de François Hollande et ancien maire de la ville est venu présenter son livre « Chaque jour compte » à Cherbourg. Il en a profité pour se confier au micro de France 3 Normandie.

Par A.P.

Samedi matin, l’ancien député-maire de la ville de Cherbourg était en dédicace dans son ancien fief pour présenter son ouvrage : « Chaque jour compte : 150 jours sous tension à Matignon ».

De nombreuses personnes se sont pressées devant la librairie Ryst pour échanger quelques mots avec celui qui fut le dernier Premier ministre sous la présidence de François Hollande.

C’est justement l’objet de son livre : dans « Chaque jour compte » Bernard Cazeneuve revient sur les 150 jours qu’il a vécu à Matignon - le mandat de Premier ministre le plus court de la Ve République - et sur les causes de la chute de François Hollande. « Je restitue ma part de vérité », a-t-il confié aux médias, après la séance de dédicaces.

Bernard Cazeneuve en dédicace de son nouveau livre à Cherbourg - 1
Intervenant: Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et ancien député-maire de la ville de Cherbourg. Reportage : Morgane Tregouet, Laïla Agorram

 

« Dire ce qu'on pense, ce n'est pas dire tout ce qu'on pense »


Lors d'une entrevue avec la presse, l’ancien député-maire de Cherbourg a également commenté l’attitude des proches d'Emmanuel Macron au pouvoir : « Parfois il m’arrive d’avoir le sentiment, en écoutant certains responsables du nouveau monde, que la politique a commencé au mois de mai », ironise-t-il.

Selon lui, l’évolution de la vie politique française, revendiquée par le gouvernement d'Emmanuel Macron, est souhaitable, mais a commencé avant, sous le quinquennat de François Hollande.
 

Bernard Cazeneuve en dédicace de son nouveau livre à Cherbourg - 2
Intervenant: Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et ancien député-maire de la ville de Cherbourg. Reportage : Morgane Tregouet, Laïla Agorram


Plus tard, Bernard Cazeneuve en a profité pour commenter le comportement du nouveau président, concernant certains de ses propos très directs voire familiers. Selon le socialiste, « dire ce qu’on pense, ce n’est pas dire tout ce qu’on pense ».

Une opinion qui renvoie évidemment à sa propre attitude, beaucoup plus réservée face aux médias. Il reconnaît en effet ne pas avoir un tempérament à sortir des « petites phrases ».
 

« Je m’interdis de m’exprimer les sujets locaux »


L'ancien Premier ministre a aussi eu un mot pour son successeur et ancien député-maire du Havre, Edouard Philippe. Malgré les différends politiques qu'il tient à souligner, Bernard Cazeneuve éprouve une certaine « amitié » pour Edouard Philippe « née autour de la passion de notre territoire, la Normandie ».
 

Bernard Cazeneuve en dédicace de son nouveau livre à Cherbourg - 3
Intervenant: Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et ancien député-maire de la ville de Cherbourg. Reportage : Morgane Tregouet, Laïla Agorram


Quant à la politique normande, l'ancien maire de Cherbourg affirme avoir bel et bien raccroché et ne souhaite plus s'exprimer sur l'actualité locale. « Ceux qui m’ont succédé doivent pouvoir disposer de la même liberté que la mienne. », justifie-t-il.
 

Bernard Cazeneuve en dédicace de son nouveau livre à Cherbourg - 4
Intervenant: Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et ancien député-maire de la ville de Cherbourg. Reportage : Morgane Tregouet, Laïla Agorram


Bernard Cazeneuve a l'intention de sortir un deuxième tome de « Chaque jour compte ». Plus conséquent, celui-ci relatera son expérience place Beauvau, au ministère de l'Intérieur.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le livret du ballet royal de la nuit

Près de chez vous

Les + Lus