Le cherbourgeois Pela Renet a bouclé son premier Dakar à la 7ème place ! Bravo !

le cherbourgeois Pierre Alexandre Renet termine à la 7ème place dans sa catégorie moto. / © Pela Renet via sa page Facebook
le cherbourgeois Pierre Alexandre Renet termine à la 7ème place dans sa catégorie moto. / © Pela Renet via sa page Facebook

Le cherbourgeois Pierre-Alexandre Renet, dit Pela, a terminé son premier Dakar, ce samedi 14 janvier, à la 7ème place du classement moto. Une véritable performance pour le motard qui n'espérait pas tant. Il rêve déjà de l'édition 2018.

Par Pauline Latrouitte

2016 n'avait pas été son année. Blessé, le cherbourgeois Pierre-Alexandre Renet, dit Pela, avait dû s'arrêter. Cette fois ci, il signe un véritable exploit au guidon de sa moto Husqvarna, en terminant à la 7ème place. A 57'35 minutes seulement du vainqueur Sunderland.

"Quel sentiment incroyable ! Vraiment très content de cette 7e place finale, et de la façon dont s'est déroulé ma course. Content de rentrer pour se reposer, mais j'ai déjà hâte de m'entraîner pour progresser encore et je pense déjà au Dakar 2018 !!!" , écrit-il sur sa page Facebook.


Pela Renet termine à la 7ème place du classement moto. / © FRANCK FIFE / AFP
Pela Renet termine à la 7ème place du classement moto. / © FRANCK FIFE / AFP

 

Le parcours d'un prodige de l'enduro

A 31 ans, Pierre-Alexandre fait partie de cette génération d'enduristes issus du motocross, qui a su s'adapter à la discipline. Beaucoup ont essayé, seuls quelques-uns ont persisté et ont brillé, tels Johnny Aubert, Antoine Meo, Christophe Nambotin… et Pierre-Alexandre Renet.

Rapidement, « Pela » accède aux plus hautes marches et ne tarde pas à être sacré champion du monde en catégorie « 450 » en Mondial d'enduro. Une success story quasi parfaite depuis, mais l'année 2015 a été plus compliquée pour le Normand.

Blessé en juillet dernier à l'épaule lors d'un Grand Prix d'enduro, il n'a pas pu défendre son titre jusqu'au bout, remporté par Antoine Meo, son rival de toujours qu'il retrouve d'ailleurs sur les pistes du Dakar.

© Pela Renet via sa page facebook
© Pela Renet via sa page facebook

Pela et le Dakar : 

C'est une chance qu'on ne laisse pas passer

Le cherbourgeois réalise un sacré exploit pour une première. Avant le départ, il voulait juste emmagasiner de l'expérience et ne s'était pas lancé un objectif précis.   "Comme tout pilote de moto, le Dakar a toujours été une perspective d'évolution de carrière. Mais je n'y pensais pas vraiment tant que je roulais en motocross. Puis, en changeant de discipline pour l'enduro, il est devenu plus évident que je tenterai ma chance un jour. L'opportunité s'est présentée avec Husqvarna. J'ai la chance de n'avoir aucune pression de résultat de la part de mon team. Je veux juste être à l'arrivée de ce premier Dakar" 

REVOIR le reportage que lui a consacré l'équipe de C Sports en 2014.

 

Portrait de Pierre Alexandre Renet

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

Météo du Lundi 16 Octobre 2017

Près de chez vous

Les + Lus