Cotentin : à vendre, fort militaire du Second Empire avec vue sur mer

Le fort Chavagnac, à Querqueville, est en vente / © S. Plaine / CC-BY-SA-4.0
Le fort Chavagnac, à Querqueville, est en vente / © S. Plaine / CC-BY-SA-4.0

Le Fort Chavagnac, situé en pleine rade de Cherbourg, à Querqueville a été mis en vente par la direction de l'immobilier de l'Etat.

Par CM

Vous avez besoin d'espace et ne souhaitez pas être importuné par de potentiels voisins ? Une offre mise en ligne le 16 septembre dernier par la direction de l'immobilier de l'Etat peut peut-être vous intéresser. 6800 m2 de superficie, 37 pièces, le tout situé en pleine rade de Cherbourg, le site a du potentiel. Il suffit juste d'un peu d'imagination et de moyens financiers non négligeables. Car, prévient Bertrand Le Lay, inspecteur chargé du dossier, au-delà de l'acquisition, l'aménagement d'un tel site peut représenter "un investissement redoutable". 

Bien qu' "en relativement bon état", le Fort Chavagnac accuse tout de même son âge et garde quelques stigmates des conflits passés. Ce bâtiment militaire fut érigé à partir de 1854 (sur un ilôt rocheux découvert par le Comte de Chavagnac à la fin du XVIIIe siècle) pour protéger la passe ouest de la grande rade. Il est donc dépourvu de certains éléments indispensables au confort moderne, comme l'eau courante (bien qu'il dispose de deux citernes équipées de filtres pour rendre l'eau propre à la consommation) ou l'électricté. Le futur acquéreur devra donc procéder à quelques investissements s'il souhaite rendre le fort habitable.

Le nouveau propriétaire devra également, dans ses projets d'aménagement, prendre en compte les règles du Plan local d'Urbanisme et de la loi Littoral, le site étant situé en zone naturelle. Pas question, par exemple, de modifier l'aspect extérieur du fort ou d'impacter, de quelque manière que ce soit, le milieu naturel. Outre le prix proposé par l'acheteur potentiel (qui doit être supérieur ou égal à l'estimation du bien) et ses garanties financières, ses projets futurs pour les lieux seront dailleurs minutieusement examinés par la commission chargée de boucler la vente.

Les personnes intéressées, particuliers ou personnes morales, ont jusqu'au 15 décembre pour envoyer leur dossier de candidature. Elles pourront auparavant demander à visiter les lieux (fin des visites le 21 octobre). 




Sur le même sujet

VIDEO : Thomas Pesquet invité exceptionnel du JT 19/20 de France 3 Normandie

Près de chez vous

Les + Lus