Education : Cherbourg et Adelaïde (Australie) mettent en place des écoles bilingues

Illustration / © PATRICK BERNARD / AFP
Illustration / © PATRICK BERNARD / AFP

Grâce au mégacontrat entre le Naval Group Cherbourg et l’Australie, des habitants d’Adelaïde se sont installés dans la Manche pour plusieurs années. Leurs enfants bénéficient de classes bilingues. Bientôt les familles normandes expatriées en Australie pourront faire de même.

Par A.P.

C’est une première en France : des enfants d'expatriés australiens bénéficient de classes bilingues en primaire, au collège et au lycée.Des cours de sciences et d’histoire-géographie leur sont dispensés dans leur langue natale : l’anglais.

La raison ? Il y a un an, le Naval Group Cherbourg a signé un contrat juteux afin de concevoir des sous-marins pour l’armée australienne à Adelaïde, qui se chargera de les construire. 42 familles australiennes ont donc dû s’installer à Cherbourg pour une durée de 3 à 5 ans.

Education : Cherbourg et Adelaïde (Australie) mettent en place des écoles bilingues
Intervenants : Denirs Rolland, recteur de la région académique Normandie / Susan Close, chargée de l'éducation au gouvernement d'Australie méridionale. Reportage : Marc Moiroud-Musillo, Damien Migniau

 

Un partenariat à double sens


Et bientôt, des familles françaises feront le chemin inverse en direction de l’Australie. Le pays compte bien accueillir les enfants français comme le fait Cherbourg.

Pour entériner cette alliance, le recteur de l’académie de Caen, Denis Rolland, était à Adelaïde samedi pour signer un partenariat avec Susan Closa, chargé de l'éducation pour le gouvernement d’Australie méridionale. Cette dernière avait également fait le déplacement à Cherbourg en janvier dernier pour rendre visite aux familles d'expatriés.
 


Une démarche conséquente : pour la construction des sous-marins à Adelaïde, une centaine d’employés viendra de Normandie.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Foot

Près de chez vous

Les + Lus