La Normandie frappée par les attentats du 13 novembre 2015

Cédric Mauduit, Mathieu Hoche, Thomas Duperron, Germain Ferrey, Guillaume Le Dramp et antoine Mary ont perdu la vie dans les attentats du 13 novembre 2015
Cédric Mauduit, Mathieu Hoche, Thomas Duperron, Germain Ferrey, Guillaume Le Dramp et antoine Mary ont perdu la vie dans les attentats du 13 novembre 2015

Il y a deux ans, jour pour jour, la capitale était touchée par une série d'attentats sanglants. Plusieurs hommages sont organisés ce lundi en mémoire des 130 victimes. Parmi elles figuraient plusieurs Normands.

Par F3Normandie

Le Stade de France, Le Carillon et Le Petit Cambodge, La Bonne Bière et Casa Nostra, le Comptoir Voltaire, la Belle Equipe et enfin la salle de concerts du Bataclan. Ce lundi matin, une cérémonie d'hommage a été organisée sur chacun des lieux frappés le 13 novembre 2015. Il y a deux ans, la France connaissait la pire attaque terroriste de son histoire: 130 morts et plus de 350 blessés.

Hommages aux victimes des attentats du 13 novembre 2015

Parmi les victimes, plusieurs d'entre elles étaient originaires de notre région. 

Guillaume Le Dramp avait 33 ans. Originaire de Cherbourg, il buvait un verre en terrasse le soir du vendredi 13 novembre 2015, rue de Charonne au bar " La Belle équipe", quand il a été pris sous le feu des armes de guerre.

Germain Férey , 36 ans, a été tué au  Bataclan lors du concert des Eagles of Death metal. Il avait fait ses études à Cherbourg. Il était père d'une petite fille. Il résidait près de Bayeux, à Vienne-en-Bessin.

Au même concert se trouvait Mathieu Hoche. Notre confrère, cameraman pour France 24, était originaire de la Manche: il avait grandi à Siouville-Hague. Il a perdu la vie à l'âge de 37 ans et avait une petite fille de six ans. 

Cédric Mauduit,  41 ans, était  père de deux jeunes enfants. Originaire de Rouxeville, il avait fait sa scolarité au  lycée Le Verrier à Saint-Lô. Ancien président de l'association musicale saint-loise Ecrans soniques, il était le Directeur de la Modernisation du Département du Calvados. Il assistait lui aussi au tragique concert du Bataclan ce 13 novembre 2015.

Tout comme Antoine Mary, un développeur informatique de 34 ans originaire de Caen, et Thomas Duperron, âgé de 30 ans et originaire d'Alençon. Il avait succombé à ses blessures à l'hôpital Clamart. Le jeune homme était responsable de communication d'une salle de concert parisienne, la Maroquinerie

Le récit de Gwenaëlle Louis

La Normandie frappée par les attentats du 13 novembre 2015
Le 13 novembre 2015, la France était touchée par une série d'attentats terroristes sanglants. 130 morts au total au stade de France, devant des restaurants à Paris et dans la salle de concert du Bataclan, boulevard Voltaire, dans le 11ème arrondissement. Parmi les victimes, plusieurs étaient originaires de la Normandie.  - G.Louis

Philppe Duperron, le père de Thomas, l'une des victimes normandes de ces attentats, sera l'invité de l'édition de Caen ce lundi soir. Cet avocat à la retraite est le président de l'association "13 Onze 15 fraternité et vérité", l'association des victimes du 13 novembre. Une de nos équipes l'avait rencontré avec son épouse un an après la tragédie qui les avait frappés.

Un an après l'attentat du Bataclan, ils ne veulent pas que leur fils soit "mort pour rien"

Chantal et Philippe Duperron ont perdu leur fils Thomas, âgé de 30 ans, dans l'attentat perpétré au Bataclan le 13 novembre 2015. Un an après, la douleur est toujours vive. Mais ces parents tentent de surmonter ce drame par leur engagement en faveur de la solidarité mais aussi du dialogue.

 

Sur le même sujet

La Normandie frappée par les attentats du 13 novembre 2015

Près de chez vous

Les + Lus