9 ans après les JO de Pékin, Manuela Montebrun va enfin recevoir sa médaille!

Une des dernières compétitions disputées par Manuela Montebrun avant sa retraite, les championnats de France en 2012 à Angers / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE
Une des dernières compétitions disputées par Manuela Montebrun avant sa retraite, les championnats de France en 2012 à Angers / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

 Manuela Montebrun, lanceuse de marteau, vient tout juste de récupérer sa médaille de bronze des Jeux olympiques de Pékin...en 2008. 

Par Stéphanie Potay

Sur cette photo prise à  Londres, Sergueï Bubka et Denis Masseglia remettent la médaille de bronze des JO de Pékin à Manuela Montebrun.


Une médaille reçue 9 ans après la compétition! Aux JO de Pékin,  la lanceuse de marteau Manuela Montebrun qui vit dans l'Orne depuis 2012 avait terminé cinquième du concours après un lancé à 72,54 m. Mais bénéficie deux de ses adversaires de l’époque, la première et la quatrième de l’épreuve, ont depuis été contrôlées positif à des produits interdits. Elle a ainsi récupéré la troisième place !

Son palmarès ne cesse de s'enrichir...au fil des disqualification de ses adversaires dopées. "C'est marrant, j'ai eu autant de médailles en retraite qu'au cours de mon activité. tout le monde n'a pas cette chance-là", racontait il ya peu,  non sans humour, Manuela Montebrun, à nos confrères du magazine sportif de la France 3 Normandie Caen. 

L'histoire se répète 

Manuela Montebrun prend sa retraite sportive en 2012. Et un an après remporte une nouvelle médaille! Car Olga Kuzenkova est déchue de son titre de championne du monde pour dopage, un titre remportée en 2005 à Helsinki où l'athlète française avait terminé à la place la plus cruelle, au pied du podium.

Après avoir joué au football dans son enfance, Manuela Montebrun a  débuté l'athlétisme à 13 ans et s'est spécialisée dans le lancer du marteau en intégrant l'INSEP. Elle a notamment été médaillé de bronze aux championnats d'Europe et du monde de 2002 et 2003. Des médailles qu'elle est allée elle-même chercher sur le podium.

Ce sont des lignes qui se rajoutent sur mon palmarès mais ça ne change rien pour moi, il n'y aucune conséquence derrière (...) Ce qu'on me vole le plus, ce sont les émotions qu'on vit sur le moment avec une médaille obtenue.




A lire aussi

Sur le même sujet

Cherbourg - Sélestat

Près de chez vous

Les + Lus