A Alençon, il n'y aura pas de candidat La République En Marche pour les législatives

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Pour des raisons stratégiques, une cinquantaine de circonscriptions françaises n'auront pas de candidat La République en Marche, comme celle d'Alençon-la Ferté Macé. Dans cette circonscription, les candidats favoris Joaquim Pueyo et Christine Roimier ont été jugé "Macron-compatible". 

Par Emilien David

Le mouvement La République En Marche dans l'Orne l'a annoncé ce mercredi sur sa page Facebook. Il ne présentera pas de candidat sur la circonscription d'Alençon-La Ferté-Macé. La section départementale affirme que ce n'est pas faute de volontaires (une demi-douzaine se serait proposés), mais pour des raisons stratégiques décidés par le bureau national. En effet, deux des candidats favoris dans cette circonscription, Joaquim Pueyo, maire socialiste d'Alençon, et Christine Roimier, ancienne maire UDI d'Alençon, ont exprimé leur souhait de ne pas s'opposer au gouvernement. Ils ont donc été jugés "Macron-compatible".  


Joaquim Pueyo et Christine Roimier affronteront un autre favoris dans cette circonscription : Bertrand Deniaud, candidat Les Républicains.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Yoga : riez de bon cœur !

Près de chez vous

Les + Lus