Le député de l'Orne Yves Goasdoué pressenti pour présider le Conseil national de sécurité routière

Yves Goasdoué, député-maire de Flers au lendemain de son élection à l'Assemblée Nationale / © France 3 Basse-Normandie
Yves Goasdoué, député-maire de Flers au lendemain de son élection à l'Assemblée Nationale / © France 3 Basse-Normandie

Le député-maire de Flers, apparenté socialiste, Yves Goasdoué est pressenti pour prendre la tête du Conseil national de sécurité routière (CNSR) en remplacement d'Armand Jung, démissionnaire pour raisons de santé

Par avec AFP

Sa nomination doit être officialisée prochainement par décret. Soutien de François Hollande, Yves Goasdoué (57 ans), à la réputation d'homme de dialogue, siège depuis 2012 à l'Assemblée nationale, où il est membre de la commission des lois. Il participe également aux groupes d'études parlementaires sur l'automobile et sur
l'industrie mécanique.

Il a été élu dans la 3e circonscription de l'Orne, malgré son exclusion du PS avant le premier tour, pour s'être présenté au mépris de l'accord passé par le parti avec Europe Ecologie-Les Verts (EELV), au niveau national. Il est également maire de la commune de Flers depuis 2001.

Natif de Cherbourg, dans le fief électoral du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, il est un cadre territorial en disponibilité, titulaire d'un DEA de droit public et d'un DESS de gestion des collectivités.

Le CNSR était présidé depuis fin 2012 par le député du Bas-Rhin Armand Jung, qui a démissionné de ses mandats en raison de problèmes de santé, après un malaise en novembre 2015.

Instance consultative créée en 2001 et considérée comme le "parlement de la sécurité routière", le CNSR est composé d'élus, de représentants d'entreprises, d'associations et de l'administration. Ils élaborent des recommandations à destination du gouvernement sur le thème de la sécurité routière .

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Rouen : exercice anti-terroriste au lycée B.Pascal

Près de chez vous

Les + Lus