Etat de catastrophe naturelle reconnu pour Crulai, dans l'Orne

© PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI
© PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

La commune de Crulai (61) vient enfin officiellement d'être reconnue en état de catastrophe naturelle, après les inondations et coulées de boues du 29 mai 2016. Les assurées ont maintenant 10 jours pour déclarer les sinistres.

Par David Frotté

Après Comblot en début de mois, et 16 autres communes mi-juin (Bonnefoi, Bonsmoulins, Chanu, La Chapelle-Biche, La Chapelle-Viel, Flers, Les Genettes, La Lande-Patry, Montgaroult, Neauphe-sur-Dive, Le Pin-au-Haras, Saint-Georges-des-Groseillers, Saint-Hilaire-le-Châtel, Les Aspres, Saint-Paul, Val-au-Perche), et trois en juillet (Sentilly, Ménil-Erreux et La Mesnière), c'est Crulai qui vient officiellement d'avoir une reconnaissance de l'état de castrophe naturelle, suite aux inondations et aux coulées de boue du 29 mai 2016.

L'arrêté du 22 novembre vient de paraître au journal officiel aujourd'hui mardi.

Des violents orages s'étaient abbatus sur le département de l'Orne, et plus précisemment la région de Flers, avec de trés fortes pluies (jusqu'à 30 mm d'eau au m2 en moins d'une heure).


POUR LE PARTICULIER, QU'EST-CE QUE ÇA CHANGE ?


Un assureur ne prend en charge le règlement d'un sinistre dû à une catastrophe naturelle que si :

  • l'assurance couvrait le dommage en question
  • et si l'état de catastrophe naturelle est confirmé par un arrêté interministériel.

QUE FAIRE SI J'AI ÉTÉ SINISTRÉ ?


Si vous êtes victime, vous devez le déclarer auprès de votre assureur dans les 10 jours qui suivent la parution de l'arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel. Le délai court à compter du lendemain de cette publication, soit à compter du 8 décembre 2016

Sur le même sujet

250 Alençonnais se retroussent les manches pour nettoyer la ville

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés