Internet: avec la fibre, l'Orne améliore le transit des données

Pour dynamiser et rendre attractif son territoire, le département de l'Orne est en train de réaliser d'importants travaux afin d'amener le haut débit à l'ensemble des habitants. Un plan à plus de 20 millions d'euros avec comme support technologique: la fibre optique

Par F3Normandie

"Nous serons un des départements les mieux connectés dans notre Normandie, nous serons peut-être même le département qui sera en tête pour le très haut débit" annonce Jérôme Nury, vice-président du Conseil départemental de l'Orne. Depuis 2014, le Département s'est lancé dans un vaste et ambitieux chantier avec un objectif en 2030: 75% des habitants du territoire ornais connecté à la fibre optique.

Avant d'atteindre le très haut débit, il a fallu rattrapper un certain retard. "Il y avait 20 % d'Ornaises et d'Ornais qui n'avaient pas internet ou un internet de bonne qualité". Cette première phase est baptisée "la montée en débit". Il consiste à acheminer la fibre dans les villes mais aussi à l'entrée des villages situés en pleine campagne, via 109 répartiteurs. "La fibre ne va pas jusqu'aux habitations mais en l'amenant jusqu'au village, on améliore considérablement le service avec un débit pouvant aller jusqu'à 80 mégabits par seconde", explique Jacques Munier, chef du service grands projets Conseil Départemental de l'Orne.

Coût de l'opération: 20 millions d'euros, financés par l'Etat, la Région, le Département et les communautés de communes. Un effort collectif à la hauteur d'un enjeu jugé "stratégique" par Jérôme Nury.

Reportage de Damien Migniau et Nicolas Corbard
Intervenants:
- Jêrome Nury, vice-président du Conseil Départemental de l'Orne
- Jacques Munier, chef du service grands projets Conseil Départemental de l'Orne

Internet: avec la fibre, l'Orne améliore le transit des données
Pour dynamiser et rendre attractif son territoire, le département de l'Orne est en train de réaliser d'importants travaux afin d'amener le haut débit à l'ensemble des habitants. Un plan à plus de 20 millions d'euros avec comme support technologique: la fibre optique - D.Migniau/N.Corbard


Sur le même sujet

Les croisières ont le vent en poupe au Havre

Actualités locales

Les + Lus