Législatives Orne 3: qui succédera à Yves Goasdoué ?

Jérôme Nury (LR), Isabelle Boscher (LREM) et Katia Frémont (FN) sont candidats dans la troisième circonscription de l'Orne aux prochaines élections législatives
Jérôme Nury (LR), Isabelle Boscher (LREM) et Katia Frémont (FN) sont candidats dans la troisième circonscription de l'Orne aux prochaines élections législatives

Dans ce territoire très rural, le député sortant divers gauche Yves Goasdoué ne se représente pas. Sa suppléante Isabelle Boscher prend le relais sous l'étiquette "En marche". Face à elle, le candidat Le Républicains Jérôme Nury prône une relation "constructive" avec le nouveau président.

Par CM et DM

"Les petites communes, que cela soit les routes ou autres choses, elles passent toujours après et on paye tout pareil", estime un électeur de la troisième circonscription de l'Orne. Dans ce territoire rural, s'étendant de Flers à Argentan et touché par la désertification (98 000 habitants répartis sur 167 communes), domine un sentiment d'abandon mêlé à de la colère. Lors du premier tour de l'élection présidentielle, la candidate du Front national est arrivée en seconde position non loin derrière François Fillon. Le maire divers gauche de Flers, Yves Goasdoué, élu député en 2012, a décidé de ne pas briguer un autre mandat.

Présentation de la troisième circonscription de l'Orne

Présentation de la troisième circonscription de l'Orne


Les candidats sur la 3e circonscription de l'Orne  (cantons de : Argentan Est, Argentan-Ouest, Athis-de-l'Orne, Briouze, Ecouché, Exmes, Flers Nord, Flers Sud, Messei, Mortrée, Putanges-Pont-Ecrepin, Tinchebray, Trun) :
  • Isabelle Boscher (La République En Marche)
  • Arnaud Gautier (Lutte Ouvrière)
  • Jérôme Nury (Les Républicains)
  • Pierre Lateux (Debout la France)
  • Jérôme de Carrara (SIEL, Divers droite)
  • Jean Chatelais (Parti Communiste Français)
  • Christiane Leclercq (Union Populaire Républicaine)
  • Corinne Malignac (Europe Ecologie Les Verts)
  • Clément Bujarrabal (La France Insoumise)
  • Katia Frémont (Front National)
Suppléante d'Yves Goasdoué en 2012, Isabelle Boscher se présente cette fois-ci en première position et sous l'étiquette "En marche". Le candidat malheureux de 2012, Jérôme Nury, tente sa chance à nouveau, après avoir attendu le dernier moment pour prendre sa décision. Le vice-président du Conseil général de l'Orne reste fidèle à sa formation politique, Les Républicains, mais tient un discours quelque peu différent de certains ténors de la droite. "Je veux être constructif avec le président de la République, je veux lui montrer qu'on peut être capable de l'accompagner, de l'aider sur des mesures économiques par exemple pour alléger les charges du travail ou le code du travail".

Majorité présidentielle ou non, les deux candidats refusent la fatalité de l'enclavement de leur territoire et plaident pour une redynamisation économique de cette circonscritpion. "Ce que je veux c'est impulser un cercle vertueux, faire en sorte que tous ceux qui, aujourd'hui, se sentent oubliés considèrent que je les ai entendus et que je veux véritablement porter cette parole de réconciliation entre les villes et les campagnes", affirme Isabelle Boscher. "Il faut secouer le cocotier à l'Assemblée nationale pour dire à l'Etat: venez ici sur les territoires ruraux pour investir", déclare Jérôme Nury.

Au Front national, ce sont les questions de la sécurité et de l'immigration qui sont mis en avant. "Dans nos campagnes, on est confronté à cette délinquance qui augmente chaque jour, les policiers n'ont pas les moyens d'y faire face", déplore la candidate Katia Frémont. 


Reportage de Damien Migniau et Nicolas Corbard

Législatives Orne 3: qui succédera à Yves Goasdoué ?

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

VIDEO : Thomas Pesquet invité exceptionnel du JT 19/20 de France 3 Normandie

Près de chez vous

Les + Lus