Plusieurs associations de Dieppe cambriolées

Dieppe : vue sur les locaux industriels situés entre le pont Colbert et le bassin de Paris / © Google Street View - avril 2016
Dieppe : vue sur les locaux industriels situés entre le pont Colbert et le bassin de Paris / © Google Street View - avril 2016

Plusieurs vols avec effraction ont été commis. Des migrants Albanais ont été arrêtés

Par Richard Plumet

En escaladant la façade

Les faits remontent à vendredi dernier (28 avril 2017). Par un appel reçu au 17 (le numéro de Police-Secours), les policiers de Dieppe sont avisés que des cambrioleurs viennent d'être surpris dans les locaux associatifs situés dans la friche industrielle des anciens bâtiments de l'entreprise Vinco, route de Bonne Nouvelle.

Une fois sur place, ils prennent contact avec la personne à l'origine de l'alerte. C'est en arrivant à proximité du bâtiment qu'elle a mis en fuite un petit groupe d'hommes. Deux poussaient des chariots de supermarchés, un autre tenait un grand sac de sport de marque Puma.

Les premières constatations permettent d'établir que plusieurs locaux ont été visités. Les auteurs du cambriolage sont entrés en escaladant la façade puis en brisant une fenêtre du premier étage.

Des denrées alimentaires volées

Les locaux et bureaux de plusieurs associations ont été visités. Les policiers prennent alors contact avec les différents responsables afin de procéder à un inventaire. Rien n'a, semble-t-il, disparu des deux ateliers d'un peintre, ainsi qu'au bureau de l'association du Talou. En revanche une perceuse manque chez les modélistes de Littorail 76.

Plus important est le préjudice dans les locaux de Dieppe-Rallye où a eu lieu un important vol de produits alimentaires stockés là en prévision d'un événement. De nombreux produits congelés, des sodas, et des spiritueux ont disparu…

L'enquête débute et les premières recherches conduisent un équipage de la BAC (Brigade Anti Criminalité) dans un squat situé pas très loin de là, dans un ancien supermarché.
A leur arrivée les policiers découvrent une dizaine de migrants qui "festoient autour d'un barbecue nocturne" avec une partie de la marchandise volée.  Un sac de marque Puma est posé à côté.

Des procédures en cours

Neuf personnes sont interpellées et placées en garde à vue. Il s'agit de huit Albanais âgés de 18 à 29 ans (majeurs) et d'un Macédonien de 17 ans (mineur).

Après confrontation avec des témoins, six reconnaissent leur "pleine participation au cambriolage", trois autres ont aidé à transporter la marchandise.
Les 8 majeurs seront jugés par le tribunal correctionnel de Dieppe le 29 septembre prochain.
Le mineur, déjà suivi administrativement à Rouen, sera présenté le 4 juillet à un juge des enfants de Rouen.

En parallèle, des procédures sont en cours pour quatre des huit majeurs, qui faisaient (précédemment) l'objet d'arrêtés d'obligation de quitter le territoire français. Ils devraient être re-convoqués par les policiers dans les prochains jours..

Dieppe : friche industrielle route de Bonne-Nouvelle / © Google Street View - avril 2016
Dieppe : friche industrielle route de Bonne-Nouvelle / © Google Street View - avril 2016

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Course Alexia

Près de chez vous

Les + Lus