Le Havre : l'implantation de 2 usines d'éoliennes reste incertaine

Préfiguration des installations havraises d'AREVA quai Johannès Couvert / © AREVA
Préfiguration des installations havraises d'AREVA quai Johannès Couvert / © AREVA

Deux élus de la Porte Océane, Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail ont été reçus par des conseillers du ministre de l'Economie. Ils ont demandé des précisions sur plusieurs dossiers sociaux et économiques havrais dont celui des usines d'éoliennes offshore

Par S. Callier et ANI



750 emplois seront crées si les deux usines sont construites quai Joannes Couvert au Havre en 2017.  Selon le projet annoncé par Areva, ces usines assembleront des nacelles, fabriqueront des pales d'éoliennes. Un banc de test des éoliennes doit aussi être crée.

Les deux élus communistes reçus au ministère de l'économie sont venus poser des questions sur cette implantation au Havre.

La situation a changé. L'actionnaire principal du projet initial, Areva, est engagé dans des négociations pour la cession d'activités concernant l'éolien offshore Ces discussions sont toujours en cours entre Areva, Siemens et la société espagnole Gamesa.

Nathalie Nail et Jean-Paul Lecoq ont défendu l'implantation au Havre. Ils ont constaté que le ministère ne voulait pas "entrer dans des considérations territoriales". Les conseillers d'Emmanuel Macron auraient relevé que "la mobilisation des acteurs locaux reste timide à ce jour".

Les deux élus souhaitent que le port du Havre invite d'ici fin août les deux repreneurs potentiels au Havre pour présenter les atouts de cette implantation.



A lire aussi

Sur le même sujet

VIDEO : Thomas Pesquet invité exceptionnel du JT 19/20 de France 3 Normandie

Près de chez vous

Les + Lus