Transat Jacques Vabre : le Normand Lionel Lemonchois et son co-skipper rapatriés par hélicoptère

© France 3
© France 3

Prince de Bretagne, le trimaran de Lionel Lemonchois et Roland Jourdain a chaviré hier lundi au large du cap du Finisterre (au nord-ouest de l'Espagne). Retranchés dans la coque centrale, les deux hommes ont déclenché leur balise de détresse ce mardi à 16h20. Ils ont été rapatriés par hélicoptère.

Par Marie du Mesnil-Adelée / AFP

Dans un premier temps, Lionel Lemonchois et Roland Jourdain avaient indiqué ne pas demander assistance, comptant sur leur équipe pour venir les récupérer ainsi que le bateau, long de 23,3 m, qui se trouve à quelque 140 milles (environ 260 km) de Finisterre.

Mais à cause des mauvaises conditions météo, le remorqueur n'aurait pu les prendre en charge que vendredi. Trop long et trop risqué... Vu le trafic des cargos sur la zone et la météo : les vents devant se renforcer jusqu'à 40 noeuds et les vagues se creuser un peu plus.

Déclenchement de la balise de détresse


Les skippers de Prince de Bretagne, qui s'étaient retranchés dans la coque centrale du multicoque, ont activé leur balise de détresse à 16h20, enclenchant l'opération de secours.

Ils ont été rapatriés par hélicoptère vers La Corogne, en Espagne.

Les autres abandons


D'autres équipages ont dû abandonner la nuit dernière. Parmi eux, deux monocoques 60 pieds tout neufs, équipés de foils... Gitana et Safran ont fait demi-tour et sont rentrés en Bretagne.

Le point ce mardi soir, avec Danilo Commodi et Joffrey Ledoyen (montage), avec l'interview de :
  • Francis Le Goff (par téléphone), directeur adjoint de la course - Transat 2015
Le point Transat Jacques Vabre du mardi 27 octobre 2015


A lire aussi

Sur le même sujet

La journée dieppoise de Thomas Pesquet

Près de chez vous

Les + Lus