La vente des locaux de l'ancienne école de marine marchande près du Havre se précise

La Baie de Seine vue des terrains de "L"Hydro" à Sainte-Adresse / © France 3 Le Havre-Baie de Seine
La Baie de Seine vue des terrains de "L"Hydro" à Sainte-Adresse / © France 3 Le Havre-Baie de Seine

Un accord a été trouvé entre l'Etat et le maire de Sainte-Adresse pour un lancer un grand projet immobilier sur les terrains de "l'Hydro" idéalement situés en bord de mer

Par Richard Plumet

Pour un montant tenu secret

Ca y est,  c'est officiel, le maire de Sainte-Adresse, Hubert  Dejean de La Bâtie l'a confirmé ce jeudi (27 avril 2017) à la rédaction de France 3 Le Havre-Baie de Seine : l'Etat va vendre les locaux de l'ENSM (l'Ecole nationale Supérieure Maritime). 

Depuis le déménagement de l'école dans le centre du Havre, le terrain et les bâtiments situés en bord de mer, sur les hauteurs de la Baie de Seine, sont au centre d'un grand projet immobilier.
Le maire de Sainte-Adresse explique avoir trouvé un accord sur le montant de la vente. Ce ne sera pas un euro symbolique, comme espéré. Combien ? Le maire ne veut pas le dire, invoquant une clause de confidentialité…

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine de Bénédicte Drouet et Jean-Marc Pitte (montage : Cécile Garzena)
VIDEO : La vente des locaux de l'ancienne école de marine marchande près du Havre se précise


Les modalités de cette transaction seront prochainement exposées, présentées, débattues et votées lors d'une prochaine réunion de conseil municipal. La dépollution du site (et le désamiantage de certains bâtiments) est estimée à plus de 5 millions d'euros. Deux millions étant à la charge de la commune, le reste devant être financé par des aides et des subventions.

Une fois propriétaire du site (via l'établissement public foncier de Normandie) la ville de Sainte-Adresse compte le revendre à un aménageur privé. Un appel d'offres pour le choisir devant être rapidement lancé.

Que vont devenir les actuels occupants des bâtiments ?

Selon Hubert  Dejean de La Bâtie, l'Etat s'est engagé à vendre des locaux vides de tout occupant, et ce dès l'été prochain… Cette annonce pose donc la question du déménagement des actuels "locataires" et utilisateurs des lieux. Parmi eux on dénombre un centre de formation aux machineries de marine (autour d'une imposante machine à vapeur unique en France), un atelier de restauration de maquettes de marine et un centre d'entrainement des policiers du Havre.

Qui va payer le déménagement ? Où vont aller les précieuses maquettes ? Que va devenir la machine à vapeur ?
Ces questions risquent bien d'être posées lors des prochains conseils municipaux de Sainte-Adresse, mais aussi du Havre…

L'un des bâtiments de "L'Hydro" à Sainte-Adresse en avril 2017
L'un des bâtiments de "L'Hydro" à Sainte-Adresse en avril 2017

 

Sur le même sujet

Yoga : riez de bon cœur !

Près de chez vous

Les + Lus