Assisses de Seine-Maritime : 25 ans de réclusion pour l'ex-pompier volontaire

La Cour d'Assises de Seine-Maritime a condamné à 25 ans de réclusion criminelle, l'ancien sapeur-pompier, accusé d'avoir tué sa compagne, en juin 2013, à Fécamp. Un meurtre maquillé en suicide. L'avocat général avait recquis une peine de 30 ans. 

© Lenz, G./picture alliance / Arco Images G/Newscom/MaxPPP
L'homme de 37 ans comparaissait depuis lundi devant la Cour d'assises de Seine Maritime pour le meurtre de sa compagne, âgée de 25 ans, au moment des faits, en juin 2013.  
Il avait étranglé celle-ci à l'aide d'un fil électrique puis maquillé son meurtre en suicide par pendaison. 
Une première enquête menée par la police de Fécamp attestait du suicide. 
Une thèse remise en cause par les parents de la victime. Ils s'étaient alors constitués parties civiles, permettant ainsi la reprise de l'enquête, confiée cette fois, à la gendarmerie nationale. 

16 mois après les faits, le mis en cause était confondu et avouait être l'auteur du meurtre. 

Il comparaissait pour meurtre aggravé et encourait la réclusion criminelle à perpétuité. Il a finalement été condamné à 25 ans. Il a 10 jours pour faire appel de ce jugement. 

VIDEO : le reportage de Jean-Luc Drouin et Jérôme Bègue, des dessins de Mathias Poisnel (montage : Pierre Cadinot), avec les interviews de : 
durée de la vidéo: 01 min 08
3 jours de procès

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter