Polémique au Havre autour de l'attribution du marché de chauffage urbain

© France 3 Baie de Seine
© France 3 Baie de Seine

L'opposition accuse l'ancien maire du Havre d'avoir favorisé une entreprise régionale dans l'attribution du marché de la chaufferie du quartier de Caucriauville. Déboutée par le tribunal administratif en juillet dernier, la municipalité actuelle poursuit dans cette voix.

Par DM

VIDEO : le reportage de Danilo Commodi, Anne-Laure Meyrignac et Hervé Guiraudou (montage: Cécile Garzéna), avec les interviews de :
  • Jean-Louis Jegaden, conseiller municipal PCF
  • André Gacougnolle, adjoint aux finances et à l'énergie - Mairie du Havre
  • Alexis Deck, conseiller municipal EELV 
DSP Provisoire chaufferie de Caucriauville

Après l'annulation par le tribunal administratif du contrat conclu entre la mairie du Havre et la société Dalkia-Cram, la mairie a de nouveau choisi Dalkia-Cram pour un contrat provisoire en attendant une décision définitive du Conseil d'Etat.  Une décision que ne comprennent pas Idex, l'exploitant sortant, et l'oppposition municipale.

De son côté la mairie qui réfute toute accusation de favoristisme est persuadée d'être dans son droit. A ses yeux, Dalkia-Cram reste plus fiable financièrement qu'Idex.
"La proposition d'Idex étaient soumis à des subventions tellement élevées que ce n'était pas réalistes et que c'est la ville qui aurait du éponger les prévisions eurphoriques d'Idex et la réalité..." affirme André Gacougnolle, adjoint aux finances et à l'énergie. 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Foot

Près de chez vous

Les + Lus