Le skipper omanais Fahad Al Hasni est maintenu en détention

© Saïda Karima
© Saïda Karima

Le juge des libertés et de la détention du Havre (Seine-Maritime) a décidé, ce mercredi 8 novembre 2017, de placer en détention provisoire le skipper omanais Fahad Al Hasni

Par Maxime Fourrier

Le juge des libertés et de la détention du Havre (Seine-Maritime) a décidé de placer en détention provisoire le skipper omanais Fahad Al Hasni. Il a été mis en examen dimanche 7 novembre, pour "viol" conformément aux réquisitions du parquet.

Les faits se sont déroulés le vendredi 5 novembre en fin de journée, une femme d'une quarantaine d'année -ex petite amie du mis en cause-, accuse le marin de l'avoir forcer à lui faire une fellation. Fahad Al Hasni est interpellé un peu plus tard est placé en garde à vue. Garde à vue qui sera prolongée pour la journée de dimanche avant que le juge d'instruction lui notifie sa mise en examen pour viol dimanche soir.

Présenté devant le juge des liberté et de la détention (JLD), M. Al Hasni avait demandé un délai pour préparer sa défense. Incarcéré jusqu'à son déférement devant le JLD, ce dernier a ordonné son placement en détention provisoire.

M. Al Hasni devait prendre le départ de la transat Jacques-Vabre dimanche dernier, il devait être le premier Omanais à participer à l'évènement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait de Louis Eudier

Près de chez vous

Les + Lus